Vins Web

Edition du 07/03/2017
 

CHATEAU DU GRAND BOS

Référence

Château du GRAND BOS

un authentique cru bourgeois


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER 2013, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771 et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2005 : robe sombre, grenat aux reflets violine. Nez riche et complexe aux notes de fruits (cerise), de poivre et de sous-bois. En bouche, structuré, ample, équilibré. Finale longue et majestueuse. Rouge 2008 : robe pourpre profonde et dense. Nez épanoui, complexe et riche (baies noires, vanille). En bouche, structure maîtrisée, onctuosité, complexité (cassis, mure), pleine et fondue à la fois. Finale ample et expressive. Rouge 2009 : robe moirée, reflets rubis profond. Nez capiteux à nuances réglisse/caramel. En bouche, puissant et charnu, structuré, aux tanins serrés avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe sombre somptueuse. Nez épanoui, osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse et le caramel. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé avec une petite touche cannelle. Attaque ronde et puissante amenant un corps long, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. au palais. Rouge 2012 : robe grenat à reflets limpides et brillants. Nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, marqués par d’élégantes notes de vanille et d’épices. Après une attaque gourmande, franche et ronde, apparaissent des arômes toastés et vanillés avec des tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2011 : couleur jaune-vert superbe, brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs (amande, figues) et d’agrumes (écorce d’orange et de citron) évoluant vers des nuances plus exotiques (mangue, ananas). En bouche attaque fraîche et délicate. Évolution grasse, acidulée, reflet fidèle du nez fruits secs et agrumes. Bon équilibre avec une finale légèrement minérale, superbe longueur. Vin alliant tradition et terroir. Blanc 2013 : robe pâle à reflets verst brillants. Nez vif, élégant, floral, net, sur les agrumes. Bouche fraîche, grasse, fruitée. Très belle finale, ample et persistante.

   

CHATEAU DU GRAND BOS

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20
Télécopie : 05 56 67 16 77
Email : chateau.du.grand.bos@free.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT POMEROL
e_pomerol.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PETRUS (Hors Classe)
LA FLEUR PETRUS
TROTANOY
BEAUREGARD
LA CROIX
CANON-CHAIGNEAU (Lalande-de-Pomerol)
CLOS RENÉ
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CERTAN DE MAY DE CERTAN
MAZEYRES
BELLEGRAVE
LE CAILLOU
LA CROIX-TOULIFAUT
ROQUEBRUNE (Lalande-de-Pomerol)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CANON (Canon-Fronsac)
GABY (Fronsac)
ROUMAGNAC LA MARECHALE (Fronsac)
BELLES-GRAVES (Lalande-de-Pomerol)
BOURSEAU (Lalande-de-Pomerol)
MOINES (Lalande-de-Pomerol)
MAZERIS (Fronsac)
PETITE CROIX (Lalande-de-Pomerol)
VOSELLE (Lalande-de-Pomerol)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA GANNE
ARNAUDS (Lalande-de-Pomerol)
FERRAND
LAFLEUR DU ROY
CLOS DU PÈLERIN
VIAUD (Lalande-de-Pomerol)
PLINCE
VALOIS
LA CROIX ROMANE (Lalande-de-Pomerol)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVROL-BEL AIR (LP)
SIAURAC (LP)*
(TAILLEFER*)
CARLES (Fronsac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOIS DE LABORDE (LP)
ROCHES FERRAND (LP)

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de SAJE


“Le Domaine de Saje, nous explique Jérôme Mathieu, c’est la contraction des initiales du prénom de mon épouse et de mon prénom. En effet, avec mon frère, nous avons décidé de créer notre propre entité. Le Domaine de Saje va représenter 8 ha de vignes, plusieurs parcelles sur des terroirs urgoniens et argilo-calcaires, je n’ai pas de terroirs de silice. L’âge moyen de mes vignes et de 45 à 50 ans, j’ai cette chance d’avoir de vieilles vignes qui apportent de la concentration et de la personnalité aux vins, et je possède également les 13 cépages de l’appellation, avec une dominante de Grenache. La récolte 2015 a été magnifique, j’ai vendangé tôt avant la pluie. Le vin s’annonce très prometteur. Son élevage s’effectue aisément, c’est un vin tout en souplesse. J’aurai une cuvée Traditionnelle, qui correspond à un très bon Châteauneuf-du-Pape classique, et une cuvée plus élaborée qui s’appellera Cuvée Marquis Anselme Mathieu, je conserve le nom, une cuvée plus concentrée aux notes de sucrosité, un vin très velouté.”

Jérome Mathieu
rue du Commandant Lemaître
84230 Châteauneuf du Pape
Téléphone :06 80 95 82 53
Email : jerome@domaine-de-saje.fr

Les Clos MAURICE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge. Mickaël Hardouin, vigneron depuis 1997 aux côtés de son père, a repris l'exploitation lors du départ de son père en retraite en 2007. Domaine de 20 ha. La majeure partie des vignes du Clos Maurice est située sur des terroirs qui ont une vraie personnalité. Ils sont enclos pour beaucoup (Clos Maurice, Clos Poinçon, Clos de Dards, Clos Prieur...). Ces terroirs argilo-calcaires (le calcaire est ici la pierre de tuf) confèrent au vin une structure harmonieuse et veloutée. “2015 a été une année particulièrement sèche, nous explique Mickaël Hardouin, où notre terroir calcaire a joué son rôle en restituant parcimonieusement l'eau durant toute l'année. Une année plutôt facile à gérer du point de vue mildiou et oïdium et, par contre, très complexe au niveau de la maîtrise de l'enherbement et du travail du sol. Je ne pouvais rêver mieux pour mon tout premier millésime certifié agriculture biologique. Si je devais qualifier 2015, je dirais: équilibré, fruité, précis. Les vins disponibles seront le Saumur Champigny 2015 (la Voltige des Clos) qui est une explosion de fruits rouges et noirs sur une trame tannique veloutée; le Saumur blanc 2015 (la Licorne des Clos), ravissant sur des notes exotiques et des arômes de fruits à chair blanche, une bouche suave, sur la finesse avec une touche acidulée. Puis la sortie après 18 mois en barriques, de la Cabriole des Clos 2014, où des arômes épicés et fruités se confondent, la bouche extrêmement complexe étant une explosion de saveurs, avec des tanins bien présents et délicats qui laissent présager un beau potentiel de garde. Avec un tel niveau de qualité dans la cave, je débute 2016 sereinement.” On se fait donc vraiment plaisir avec ce Saumur-Champigny Vieilles Vignes rouge 2014, charmeur et volumineux, avec des notes de violette et de réglisse, riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample, de très bonne garde, tandis que cet autre Saumur-Champigny Voltige des Clos rouge 2014, aux notes de cassis mûr et d’épices, un vin harmonieux, aux tanins fermes, riche en couleur, corsé, de bouche puissante mais très élégante, prometteur. Le Saumur-Champigny Clos de Midi 2013, marqué par son sol calcaire, aux tanins bien fondus mais très présents, est un joli vin complexe, charnu et parfumé. Formidable Saumur-Champigny La Cabriole des Clos 2010, dont le contenant est particulièrement réussi, sobre et moderne, un vin tout en bouche, de robe rouge rubis foncé, très savoureux, aux notes subtiles d’épices (cannelle, poivre) et de fruits noirs bien mûrs, d’une belle longueur au palais. Le Saumur blanc Licorne des Clos 2015, de jolie robe brillante, riche et parfumé, aux notes fruitées et florales intenses et complexes, fondu, qui mêle structure et distinction, est à prévoir surune truite pochée en sauce ou un saucisson brioché. Le Crémant de Loire Volupte des Clos rosé, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise…), avec cette touche délicatement épicée en finale, de mousse abondante comme le Crémant de Loire blanc Volupte, à la mousse fine et légère, à dominante de noisette et d’abricot, de jolie bouche.

Mickaël Hardouin
18, rue de la Mairie
49400 Varrains
Téléphone :02 41 38 80 02 et 06 88 15 01 14
Télécopie :02 41 52 44 32
Email : mickael-hardouin@clos-maurice.com
Site personnel : www.clos-maurice.com

Château de VALOIS


Un vignoble de 8,22 ha (âge moyen des vignes 35 ans, 77 % Merlot, 19 % Cabernet franc, 3 % Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec). En Bio depuis 2015. Coup de cœur pour ce Pomerol 2012, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, corsé mais velouté, avec cette bouche puissante en finale, aux nuances de fruits mûrs et de notes toastées. Le 2011 dégage des notes de framboise et de prune, riche en couleur, et mêle finesse et structure, aux tanins soyeux mais présents, de bouche ample. Remarquable 2010, charnu, aux tanins souples et équilibrés, de belle couleur, bien parfumé, aux notes de sous-bois et de griotte, structuré, fondu, de très bonne garde comme le 2009, complexe, avec des arômes de fruits noirs, d’épices, un vin très harmonieux, de bouche ferme, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2008, très classique, très parfumé, associe couleur et matière, à dominante de fruits frais et d’humus.  Goûtez leur Saint Emilion Grand Cru Château Leydet Valentin 2012, mêlant charpente et saveurs, au nez complexe à dominante de prune, de framboise et de musc, aux tanins présents, de bouche ample avec cette saveur d’épices persistante.

Vignobles Leydet
Rouilledinat
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 19 77
Télécopie :05 57 51 00 62
Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

CHAMPAGNE LEGRAS ET HAAS


Notre maison fut fondée en 1991 par François Legras-Haas. Le vignoble appartient à la famille : 15 ha à Chouilly (Chardonnay Grand Cru), 10 ha à Vitry (Chardonnay), 6 ha à Les Riceys (Pinot noir). Rémi et Olivier ont pris en main l’entreprise familiale et sont aidés maintenant par Jérôme. La maison poursuit une progression raisonnable tant en France qu’à l’export. Le Grand Cru Chouilly offre un potentiel de garde tout en présentant lorsqu’il est jeune, un caractère frais et léger, apprécié à l’apéritif. Les Chardonnays 2002 sont longs, suaves et très aromatiques avec des aspects dominants floraux ou fruités. Le degré potentiel à la vendange fut de 10.5% vol., le plus élevé de ces 10 dernières années. Les vins sont structurés et puissants. Superbe Champagne Grand Cru Blanc de blancs Millésimé 2006, un très beau Champagne de belle couleur jaune ambré, avec ces reflets verts typiques, aux notes de noisette fraîche, d’une jolie finesse, avec cette ampleur propre au millésime, où s’entremêlent en bouche la pomme, la bruyère et le lis. Le 2005, aux nuances de miel et d’abricot, très fin, de bouche onctueuse, à la robe intense, un vin ferme, tout en fruits, associant rondeur et charpente, de mousse fine, crémeuse et persistante. Goûtez toujours le 2002, médaille d’Or au concours mondial, une cuvée harmonieuse, d’une bonne rondeur, avec un bouquet complexe, très aromatique aux nuances de fleurs blanches et de citronnelle, de jolie mousse abondante, bien dosée. Le brut Tradition, aux nuances de petits fruits mûrs, légèrement miellé. Le Champagne cuvée Exigence (exigence dans le choix des cépages et de leur assemblage, Chouilly Grand Cru de Chardonnay et Aÿ Grand Cru de Pinot noir), au nez floral et minéral, est d’une grande finesse avec en finale un côté acidulé très agréable, une cuvée ample et généreuse où l’on retrouve en bouche des nuances d’agrumes mûrs et de pain brioché, de mousse très élégante. Dans la lignée, le Champagne cuvée Extra-brut, un Blanc de blancs issu d’une sélection parcellaire des meilleurs lieux-dits, avec un dosage proche du brut nature, au parfum d’amande fraîche et d’agrumes (citron, pomme reinette), est très frais, intense et rond, au nez subtil et persistant, un vin qui associe ampleur et distinction, un très beau Champagne, très harmonieux, vraiment très charmeur.

Brigitte Legras
9, Grande Rue
51530 Chouilly
Téléphone :03 26 54 92 90
Télécopie :03 26 55 16 78
Email : legras-haas@vinsdusiecle.com
Site : legras-haas
Site personnel : www.legras-et-haas.com


> Nos dégustations de la semaine

De CASTELNAU


Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. C’est largement mérité pour cette cave très importante : 713 adhérents, 863 ha. En 2007-2008 : travaux d'extension pour atteindre une capacité de stockage en caves de 29 000 000 de bouteilles. Un site de production de 50 000 m² sur 5,5 ha en plein centre de Reims, et une capacité totale en cuverie de quelque 123 000 hl.
L'origine du nom de ce Champagne remonte à 1916, nom du célèbre général De Castelnau qui s'est illustré durant la première guerre mondiale et dont la fameuse devise était “qui s'y frotte, s'y pique.” Puis, à partir de 1925, la marque appartiendra à une famille sparnacienne durant trois générations. Très en vogue dans les années 1930, ce Champagne est servi sur les tables des familles royales. En 2003, la Coopérative régionale des Vins, basée au cœur de Reims, acquiert la marque De Castelnau, et ce dynamique regroupement met alors en commun son savoir-faire et sa palette de crus pour élaborer des cuvées d'exception. Toutes les différentes étapes de l'élaboration des cuvées font l'objet de soins attentifs et d'une traçabilité infaillible. La CRVC est animée par une équipe compétente et dynamique menée par Pascal Prudhomme, Directeur Général.
De Castelnau signe une nouvelle gamme d’étuis, particulièrement réussis : Bleu de prestige pour le Brut Réserve, un jeu subtil de deux nuances pour le Brut Millésimé évoquant le Pinot Noir et le Pinot Meunier, des couleurs gourmandes : café pour le Blanc De Blancs...
Voilà un remarquable Blanc De Blancs Millésime 2004, qui succède au millésime 2000, où la fraîcheur du Chardonnay dégage des saveurs gourmandes de miel et d’abricot sec, de robe or clair, un vin élégant et subtil, tout en finesse et structure, au palais intense, chaleureux et distingué. “Bénéficiant systématiquement de maturations en cave plus longues que la moyenne, cette cuvée exprime une riche complexité avec une grande finesse, nous explique Elisabeth Sarcelet, Chef de caves. Quelle harmonie entre le Chardonnay de la Côte des blancs et celui de la Montagne de Reims ! D’une belle couleur jaune d’or, ce vin alliant délicatesse et puissance nous offre une palette aromatique d’une belle densité. Le nez navigue entre les senteurs mentholées, les notes beurrées de viennoiserie et de légère torréfaction délicatement miellée. Les caractères subtilement crémeux et chocolatés se fondent en fin de bouche pour donner à l’ensemble une belle sensation veloutée. Ce millésime, encore à l’aube de sa pleine maturité, présente un très beau potentiel d’évolution. L’opulente élégance de ce Blanc De Blancs s’alliera avec bonheur à des raviolis de langouste au jus de corail, ou à un tartare de Saint-Jacques aux truffes.”
Le Champagne Millésime 2004, composé de 39 crus, 50% Chardonnay, 33% Pinot Noir, 17% Pinot Meunier. Des vignes situées sur des Premiers crus. nez complexe qui s’oriente vers des notes crémeuses légèrement chocolatées, de citron confit et de miel. En bouche, on est séduit par des notes de mirabelle, la vivacité et la finesse, un Champagne tout en dentelle, avec une belle finale généreuse. La cuvée Spéciale Millésime 2002 est un beau vin d’une robe jaune d’or aux reflets ambrés, avec des connotations d’abricot et de noix fraîche, de mousse fine, une cuvée typée par ce très grand millésime champenois, subtile et fruitée, d’une très jolie finale.
Séduisant Brut rosé, 51% Pinot Meunier, 35% Chardonnay, 14% Pinot Noir, 10% Pinot vinifié en vin rouge, 20% de l’assemblage est constitué de Vins de réserve qui lui confère maturité et complexité. Un vin d’un beau rose pomelo aux reflets saumonés, arômes de fraise des bois et de prune, de bouche tendre, légère, délicate, avec cette finale aux notes de pâte de fruits et de cerise à l’eau-de-vie dûe au Pinot Noir. Idéal à l’apéritif ou sur des tartes chaudes. Savoureux Champagne Brut Réserve, 40% Chardonnay, 40% Pinot Meunier, 20% Pinot Noir, riche et complexe, frais et charpenté à la fois, aux nuances où dominent la rose et le miel, un Champagne intense, de mousse crémeuse.
Le Brut, 82% Pinot Noir, 18% Pinot Meunier, est excellent, de robe or pâle à reflets brillants, de mousse vive mais crémeuse, au nez frais de prune. La bouche est fraîche mais douce aux saveurs d'abricot, de pêche de vigne, d'une belle finale délicate et bien aromatique de laurier, de tabac blond. Il y a encore ce Magnum Millésime 2003, tout en bouche, un beau Champagne, typé, ample et parfumé, avec des notes briochées bien typiques en finale, une cuvée vineuse et fine à la fois, gourmande, très bien dosée, d’excellente évolution.

Président : Fabrice Collin - Directeur Général : Pascal Prudhomme

Château Les MOINES


Vignoble de 34 ha, 75% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, avec une moyenne d’âge des vignes de 27 ans, établi sur un des meilleurs plateaux argilo-calcaires, posé sur la bande de calcaire éocène dénommée “Calcaires de Couquêques” particulièrement filtrants et riches en coquilles fossilisées.
Claude Pourreau possède un savoir-faire en héritage pour produire un Médoc typique, vinifié à l'aide des techniques modernes. Associant remontages automatiques, thermorégulation, pressurage doux au travers d'une cuvaison longue suivie d'un élevage en fûts de chêne selon les traditions ancestrales.
Beau Médoc Prestige Cru Bourgeois 2010, élevé en barriques, aux senteurs d’épices et de fruits mûrs, riche, très équilibré, d’une belle longueur, un vin puissant et harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, de charpente souple et très structurée, de belle garde. Le 2009, charnu et concentré, est un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d’humus, d’une grande harmonie, de garde. Le 2008, d’une couleur profonde est classique, d’une grande subtilité, plein, aux tanins soyeux, d’une belle finale, de très bonne garde. Excellent 2007, gras et riche, au bouquet intense avec ces notes de sous-bois et de fruits rouges frais, un vin de bouche ample et fondue. Savoureux 2006, de robe rubis soutenu, harmonieux, au nez de fruits rouges et une pointe d’épices caractéristique, charnu au palais, tout en subtilité.

Claude Pourreau
9, rue Charles Plumeau
33340 Couquèques
Tél. : 05 56 41 38 06
Fax : 05 56 41 37 81
Email : mail@chateau-les-moines.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de CABASSE


Les racines du Domaine remontent vraisemblablement au XIVe siècle. L'origine du nom Cabasse est italienne : Casa Bassa, "la maison sous le village". Un vignoble de 15 ha où l'on pratique la culture raisonnée.
Bien apprécié le CDR-Villages cuvée Garnacho 2010,comme le CDR-Village Sablet Les Deux Anges 2010, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée. La cuvée Casa Bassa 2007, Grenache noir 55%, Syrah 45%, bien élevée en barriques, dégage un nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, un vin charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit une excellente évolution. Goûtez le rosé de Marie-Antoinette 2012 (Grenache noir 60%, Syrah 34%, Carignan 2%, Clairette 2% et Counoise 2%) issu de saignée, de bouche soutenue, à déboucher sur un tagine, par exemple (10,50€). Bel Hôtel-Restaurant, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Aucune hésitation.

Anne et Benoît Baudry
Route de Sablet
84110 Séguret
Tél. : 04 90 46 91 12
Fax : 04 90 46 94 01
Email : info@cabasse.fr
www.cabasse.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015

 



Cave de ROQUEBRUN


Château La MARZELLE


SIMART-MOREAU


Château des ROCHETTES


MAS DU NOVI


Château ORISSE du CASSE


Château BÉCHEREAU


Domaine de L'AMAUVE


Château LAGRANGE Les TOURS


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


GODINEAU Père et Fils


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Maison MOLLEX


Château REDORTIER


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château de BEAUPRÉ


Château Le BOURDIEU


Château BROWN


Château PASCAUD


Domaine de NOIRÉ



DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE GOURON


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU HOURBANON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales