Vins Web

Edition du 09/02/2021
 

Chablis Guy Robin

Rare

Domaine Guy ROBIN


Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2017 : immédiatement, le nez donne une sensation de maturité avec des notes solaires de pomme caramélisées mêlées à de la praline et de l’orange confite. Bouche plus fraîche, épicée, anis étoilé et surtout orange confite. Fraicheur salivante, onctuosité. Vin sautillant. Grand vin. Vaudésir 2012 : robe jaune dorée .Nez délicat très crayeux et épicé avec des notes poivre blanc. Notes fleurie après aération sur le rose. Bouche souple et vive à la fois. Finale noisette grillée. Vin tout en dentelle. Blanchot 2016 : robe dorée pâle avec de beaux reflets verts. Premier hyper frais mais qui a du mal à se donner. Des notes encens, genièvre apparaissent après aération. C’est le grand cru le plus tonique. Le boisé demande à se fondre. Vin complet aussi large que long. Bougros 2016 : robe dorée dominée par des reflets verts. Beaucoup de personnalité et d’originalité. Le nez est moins facilement abordable que le Blanchot ou le Vaudésir. Notes entre la fleur de sureau, la violette et des notes plus marines varech. Hyper tendu, le plus salivant de tous. Il demande encore à s’ouvrir. Retour pierre à fusil. Se rapproche du style de certaines Preuses. Ne ressemble à rien d’autre qu’à un Chablis. Grand. Identitaire. Les Premiers Crus Vaillons 2017 : robe cristalline. Nez d’une pureté extraordinaire. Un bouquet de fleur accompagné de notes de zeste agrumes fins. La bouche est dans la continuité avec une trame mentholée anisée qui tonifie le tout. Vin très gourmand. Vaillons 2016 : robe dorée verte. Sensation immédiate de concentré de fruits mûrs, pêches de vigne compotées, prune, litchis et florale sur des notes de rose. Vin très gourmand tout en délicatesse. La bouche est tout aussi fruitée que le nez. Finit sur la rhubarbe et l’abricot. Montmains 2017 : robe dorée. Nez très puissant et solaire. Touche noix de coco mêlées au terroir des Butteaux qui ressort avec toujours l’aspect marneux pétrolé. Le boisé est présent mais se marie à merveille. Après les Chablis, la longueur et la puissance est franchement énorme. Montée de Tonnerre 2017 : robe dorée verte. L’élégance et la pureté minérale est ce qui interpelle immédiatement. L’ensemble est pour le moment très floral fin avec en arrière-plan des notes pierre à fusil. Beaucoup plus sévère et salivant que le Montmains avec un boisé moins intégré pour le moment. Un bloc de pureté minérale. Tout en délicatesse. Grand devenir. Le Chablis Chablis Cuvée Marie-Ange 2017 : robe dorée plus prononcée que le chablis classique. Nez sur un registre différent avec la noisette grillée, la fleur d’oranger, la brioche. L’attaque est plus puissante et finit sur un mélange confit de pomme caramélisé et d’abricot. La bouche est sautillante et très gourmande. Chablis 2017 : robe dorée. L’ensemble apparaît plus iodé au nez. La bouche est par contre plus fruitée, plus avenante, plus onctueuse et plus salivante. Petit Chablis 2017 : nez dominé par des notes solaires entre la poire, la fleur d’acacia et des notes de tabac blond. Bouche dynamique très salivante avec une touche citronnée anisée.

   

Chablis Guy Robin

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63

Email : contact@domaineguyrobin.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Pierre BOURÉE Fils


Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. En 1922, son fils Bernard lui succède et crée l’enseigne actuelle : Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes-Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Aujourd’hui, Jean-Christophe Vallet dirigent la maison. Toujours remarquable Gevrey rouge Clos de la Justice 2017, mêle finesse et charpente, très séduisant, aux connotations de fruits, de cannelle et d'humus au palais. de robe rouge teintée cerise noire, de bouche où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), charnu, associe charpente et distinction.  Magnifique Gevrey-Chambertin 2017, un beau vin typé, mêlant concentration d’arômes et ampleur, au nez comme en bouche, avec ces notes de cerise noire macérée, de cuir et d’humus. Splendide Charmes Chambertin Grand Cru 2017, un vin aux connotations de réglisse et de cerise mûre, marqué par son terroir, de robe intense, tout en bouche. Une valeur sûre, ce Clos de la Roche Grand Cru 2017, de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure.   Nous avons également goûté le Morey rouge 2017, avec des arômes mûrs et complexes de cassis, de cuir, d’épices et de framboise, avec des tanins souples mais très équilibrés, est de bouche onctueuse, à la fois fine et persistante, un vin qui poursuit son évolution. Le Maranges rouge 2017, alliant fermeté et rondeur, aux tanins riches, de robe intense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau et une pointe d’épices douces, il est très équilibré, généreux, de bouche ferme, où l’on retrouve les petits fruits noirs. Splendide Corton Grand Cru Les Renardes 2017, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois, de charpente solide, un grand vin typé. L’Auxey-Duresses 2017 est de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices. Sur la gourmandise, le Meursault 2018 est vraiment excellent, suave, alliant richesse aromatique et persistance, avec des notes de fleurs et de brioche persistantes, au nez comme au palais, tout en bouche, d’une longue finale Très agréable Saint-Aubin blanc 2018, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure.

Bernard et Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 25
Email : contact@pierre-bouree-fils.com
Site personnel : www.pierre-bouree-fils.com

Château THUERRY


Au sommet. Domaine de 340 ha de terres sur les communes de Villecroze, Flayosc et Tourtour, sur terroir d’argile, de calcaire et de pierres. Jean-Louis Croquet, ce Breton amoureux de rugby et de bons vins a débarqué en Provence à la fin des années 1990, au terme d’une vie professionnelle bien remplie qui l’a mené à la présidence du groupe Taylor Nelson Sofres, l’un des leaders mondiaux des études marketing et d’opinion. “Jean-Louis Croquet nous raconte “que le début des vendanges 2019 a été précédé de 5 mois de sécheresse. Curieusement la vigne n’a pas souffert mais néanmoins le rendement est assez faible. Nous avons récolté une qualité exceptionnelle mais avec moins 15% du rendement des volumes. A l’élevage les vins se révèlent excessivement aromatiques, un peu forts en alcool (14°) ce qui pour les rouges n’est pas très gênant, pour les rosés c’est un peu plus embêtant. Les rouges sont en cuves bois ou en barriques, les rosés sont très concentrés, très aromatiques. Pour une année à faible rendement, la couleur est restée relativement claire. Quant au blanc, le patron de chez Ducasse vient de me dire “exceptionnel”, cela fait plaisir. Il a dégusté l’Abeillon blanc, rouge et rosé et l’Exception 2 qui est notre rouge vedette, c’est un vin un peu plus sophistiqué, plus cher, il est issu d’une sélection, nous commercialisons actuellement le 2016 et 2017. Ce sont deux années où les vins sont très équilibrés, d’une belle puissance aromatique. A la vente Château Thuerry Rouge 2015, rosé et blanc 2019, Exception Rosé 2018, élevé en barriques de chêne, Exception 2 2016, L’Abeillon 2013, ce sont les meilleures barriques sélectionnées, un vin qui représente notre haut-de-gamme, et les Coteaux Varois l’Abeillon rouge 2014 et 2015, c’est notre gamme de vins la plus représentative. Notre vignoble se trouve à une altitude de 500m, donc, nous avons une climatologie froide la nuit et très chaude la journée, ce qui est excellent pour la vigne. Nous n’hésitons pas à vendanger à 4 heures du matin, récoltons des raisins à 6-7 degrés, nous préservons ainsi toute la fraicheur du fruit. Nos sols sont en majorité très argileux. Les vignes d’âge moyen entre 25 et 30 ans sont situées au milieu des chênes verts, des pins, des oliviers. Le terroir est pour moi l’atout numéro un pour faire de bons vins. Le deuxième atout, c’est la technique du vigneron et en troisième, le cépage, mais pour moi, le sol est le plus important, incontestablement. Nous ne commercialisons nos vins que quand ils sont prêts à boire, pas avant 3 ou 4 ans. J’aime déguster mes vins entre 4 à 8 ans de bouteilles, on profite au mieux de la fraicheur, du fruité, des arômes fondus, de la complexité. L’œnotourisme pratiqué est axé sur le vin qui reste le centre d’intérêt principal.” Remarquable Côtes-de-Provence Le Château rouge 2015, Syrah, Cabernet-Sauvignon et Mourvèdre, élevé en cuves Inox, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche. Le Château rosé 2019 Grenache, Syrah et Cinsault, est un vin de saignée à la suite d’une macération pré-fermentaire, élevage sur lies durant 4 mois. Ce vin est aux connotations de cassis et de poivre, est bien classique, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, idéal à l’apéritif. Goûtez le blanc 2019, où se retrouvent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche, vraiment très charmeur, à prévoir avec crustacés. Une belle résussite ce Coteaux Varois en Provence blanc Les Abeillons 2019, majorité Rolle et Sémillon, sol argilo-calcaire et schisteux, est tout en finesse aromatique, où se mêlent des notes d’amande, de poire et de chèvrefeuille, un vin ample, charmeur, de bouche persistante et très élégante, quant au Coteaux Varois en Provence rosé Les Abeillons 2019, Grenache et Cinsault, sol argilo-calcaire, est très expressif, avec des nuances de pêche, d’abricot, et une note épicée, mêlant richesse et souplesse, fraîcheur et rondeur, de belle teinte, et ce Coteaux Varois en Provence rouge Les Abeillons 2015, cuvaison longue avec macération post fermentaire à chaud des Syrah et Grenache, de belle robe intense, très équilibré, au nez comme en bouche, au nuances complexes où dominent les fruits mûrs et le cuir, de très bonne évolution. Goûtez encore l’IGP Coteaux du Verdon l’Exception rouge 2015, Cabernet-Sauvignon et Merlot (le Cabernet-Sauvignon est élevé en cuves bois tronc conique (65% du vin), le Merlot bénéficie d’un élevage en cuve béton), de robe pourpre et profonde, au nez de fruits rouges et de poivre aux accents de garrigue, de bouche très soyeuse et ample, est un vin très équilibré, qui poursuit sa belle évolution, réussi comme cet IGP Coteaux du Verdon l’Exception blanc 2019, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, ample et très persistant au palais. Agréable IGP Coteaux du Verdon l’Exception rosé 2019, de belle teinte, très floral, avec cette pointe de nervosité agréable, de bouche subtilement épicée et persistante.

Jean-Louis Croquet

83690 Villecroze
Téléphone :04 94 70 63 02
Email : thuerry@chateauthuerry.com
Site personnel : www.chateauthuerry.com

Château La MARZELLE


C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse. La Marzelle s’étend sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables: la Haute Terrasse de Saint-Emilion, qui a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation Bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes. Superbe Saint-Émilion GCC 2016, un vin de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples et denses, de garde, bien sûr. Le 2015, est un beau vin charnu, épicé, de bouche soyeuse, riche et corsée, un vin concentré, avec une jolie finale légèrement poivrée, de belle évolution. 



33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 10 55
Email : info@lamarzelle.com
Site personnel : www.lamarzelle.com

CAVE DRUSSE NATHALIE ET DAVID


Ces jeunes viticulteurs ont été récompensés en 2005 par le prix Départemental de la Dynamique Agricole. Nathalie et David Drussé produisent des vins certifiés Agriculture Biologique "FR BIO-01". Vous allez adorer comme nous leur superbe Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Vieilles Vignes 2017, un pur Cabernet franc, issu d’un terroir de tuffeau, c’est un vin typé comme on les aime, avec de la charpente, aux notes de griotte et d’humus, de couleur soutenue, de bouche ronde. Remarquable cuvée Amplitude 2017, une production de faible rendement qui fait partie des récoltes tardives de vieilles vignes (66 ans), situées sur les coteaux de tuffeau, à l'orée des bois, au nez de petits fruits rouges (groseille), c’est un vin charpenté, de bouche riche et persistante avec des nuances de mûre et de fumé, qui commence à s’ouvrir. Magnifique Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Les Graviers 2019, élaboré sur des terroirs de silex et de sable, avec ces notes caractéristiques de framboise mûre, intense au nez comme en bouche, particulièrement charmeur. Leur Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge L’Intuitive 2015, est tout en fruité, de bouche souple mais ferme, à déboucher sur une terrine de foies de volailles ou une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde, par exemple. Séduisant Saint-Nicolas-de-Bourgueil rosé 2019 Bio, un pur Cabernet franc, de couleur saumonée, qui fleure l’abricot sec, c’est un vin nerveux, charmeur, à la fois sec et friand, et il s’associe, lui, avec des rillons ou une quiche, par exemple. Il y a également leur Bourgueil rouge Leroy de Restigné 2018, toujours particulièrement marqué par son sol argilo-calcaire, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, mais aussi de cerise, de pruneaux et de truffe, c’est un vin très équilibré où les tanins sont fermes et fondus à la fois, de bouche puissante et savoureuse. Le Domaine produit également pour certains millésimes des vins sans sulfites ajoutés, en faible quantité. A déguster très librement sur de nombreuses opportunités gastronomiques. Accueil gratuit pour les camping-caristes adhérents à France Passion ou autres. La cave vient d'obtenir pour le confort de tous, le label "Tourisme et Handicap".


1, impasse de la Villatte sur D35
37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
Téléphone :02 47 97 98 24
Email : drusse@wanadoo.fr
Site : drusse
Site personnel : www.drusse-vindeloire.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine du BAGNOL


Château MONTROSE


Depuis 2006 à Montrose, date d?acquisition de la famille Bouygues, on est soucieux de l?environnement et on applique très rapidement les premières mesures environnementales telles que l?utilisation de matériaux naturels comme l?osier, la confusion sexuelle, une conversion progressive du vignoble à une viticulture biologique.
Le but est d?optimiser les sols, faire évoluer les méthodes de travail à la vigne, enrichir et maintenir l?équilibre des sols, pour ce faire, on a introduit la plantation de céréales sur les parcelles au repos, l?éco-pastoralisme, en faisant pâturer des troupeaux de moutons sur les zones vertes et permettre d?améliorer l?amendement des terres. Compostage des déchets verts issus de la vigne, du chai, des haies, valorisation des boues, formation d?humus, recyclage des eaux usées. A Montrose, a été aussi mis en place, un plan de sélection massale/clonage. Des pieds sélectionnés sont gardés dans un conservatoire privé et constitueront un héritage précieux pour le renouvellement du vignoble dans les années à venir afin de perpétuer l?ADN et la diversité de Montrose.
?C?est une véritable originalité dans une propriété d?avoir entamé une démarche environnementale. En 2006, quand la famille Bouygues achète la propriété et voit le potentiel de ce terroir, trois idées apparaissent : faire le plus grand vin, se doter d?un outil de travail pour faire le plus grand vin, et dans le plus grand respect environnemental.
Ils ont tout-de-suite pensé panneaux photovoltaïques, géothermie? Ces motivations ont été au cœur de la rénovation et cela a été la première étape. Quelques années plus tard, nous nous sommes intéressés à la viticulture Bio pour éviter les risques aussi bien pour le personnel de la propriété que pour les consommateurs. Nous avons donc entamé des expérimentations sur certaines parcelles. Nous avons la chance d?avoir un très grand terroir de 90 ha d?un seul tenant. Nous sommes partis du principe de base que tout ce que nous prenions à la Nature, nous devions lui restituer.
Nous ne sommes pas certifiés Bio car il faut avoir une expérience depuis 3 ans et cela impose de respecter à la lettre la chartre. Nous préférons utiliser des produits précurseurs. La recherche scientifique évolue très vite, nous préférons être indépendants pour mieux gérer seul notre attitude environnementale vertueuse, peut-être qu?on demandera la certification Bio plus tard? Pour l?instant, on n?en voit pas trop l?intérêt, vu tous les efforts produits ici.
Vendange 2018 à Montrose : nous avons été victime de deux choses : le mode de lutte contre le mildiou car les méthodes Bio ne sont pas efficaces, on a vu leurs limites lors de cette pression mildiou 2018, du jamais vu depuis 50 ans? Cela ajouté à la grande sécheresse durant l?été, nous avons bien sûr subit une perte de récolte. Les baies de raisins récoltées étaient extrêmement saines et concentrées, des peaux épaisses chargées en tanins, on a obtenu une matière première exceptionnelle avec un fruité hors du commun. Nous goûtons un superbe résultat dans les barriques, on tient un millésime un peu particulier, un millésime chaud, sec, comparable au 2009. Grâce à la précision que l?on est capable d?apporter à la vinification, nos vins expriment beaucoup d?élégance, de finesse.
2017 : un vin un peu en recul par rapport au 2016. Un ensoleillement moins marqué, une climatologie moins favorable, la Nature a un rôle à jouer? Un joli vin bien fait, bien né sur un beau terroir mais qui n?a pas le charme du 2016.
2016 : un millésime de référence, des conditions climatiques très favorables, un vin parfaitement typé terroir de Montrose, beaucoup de précision, une ossature et une droiture tannique impressionnantes, c?est ce qui le caractérise vraiment.?
Puissant et séduisant Saint-Estèphe 2016, de couleur intense, de bouche étoffée, aux notes de mûre, d?humus et de cuir, il est tout en nuances d'arômes, tout en couleur, ferme, de bouche puissante, et prometteur. Le 2015, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d?épices et de sous-bois, est ample, d?un bel équilibre en bouche, avec beaucoup de matière, très racé.
Le 2014 est remarquable, il développe un nez puissant où s?entremêlent le poivre et les fruits noirs, une matière dense, intense, savoureuse, un grand vin. Le 2013, aux tanins serrés mais soyeux, est un vin classique, ample, solide, grâce à des conditions sélectives extrêmes et... son terroir, qui fait la différence dans ces millésimes difficiles. Le 2012, souple mais intense, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, est ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, harmonieux aux papilles, c?est un vin d?excellente évolution et long en bouche. 
On poursuit avec le Second Vin, La Dame de Montrose 2015, de belle robe soutenue, de bonne base tannique, aux connotations de fruits frais et de sous-bois, riche, aux notes de fruits cuits, aux tanins ronds mais présents. 

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland
3, avenue des Vignolles
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 30 12
Email : chateau@chateau-montrose.com
www.chateau-montrose.com
 


Château D'ARRICAUD


L?origine du domaine est très ancienne et nous devons son aspect actuel au Comte Joachim de Chalup. Il entra chez les mousquetaires gris en 1772, devint conseiller du Roi en 1783, puis Président du Parlement de Bordeaux. Incarcéré sous la Terreur au château-prison de Cadillac, puis libéré, il fût nommé premier Président de la Cour Royale d?Angers sous la Restauration.
Le domaine fût l?objet d?agrandissements avec des cé́pages de choix. Depuis trois générations, la famille Bouyx-Trénit, très attachée à ce terroir et à son histoire, œuvre pour le mettre en valeur. Aujourd?hui, Isabelle Labarthe poursuit avec passion les mêmes objectifs. Le vignoble sétend sur 23 ha d?un seul tenant. Sa partie haute est recouverte d?un manteau de graves typiques argileuses, en bas de pente affleurent les sols rouges argilo-calcaires à̀ astéries. certification HVE (Haute Valeur Environnementale).

?En 2020, nous précise Isabelle Labarthe, je commercialise les graves rouge 2016 (Merlot, Cabernet-Sauvignon, Petit Verdot), les graves blanc 2017 (Sémillon, Sauvignon), les Liquoreux 2012 (Sémillon, Sauvignon) et un nouveau graves rouge 2018 à base de Merlot, Cabernet franc et Petit Verdot.
Belles vendanges 2019, les vins rouges sont soyeux, aromatiques, nous aurons un très grand millésime, les graves blancs sont fruités et vifs. Nous n?aurons pas de Liquoreux 2019 car ils ont subi une petite gelée au Printemps. La quantité est moyenne selon les appellations.?

Voilà un remarquable graves rouge Grand Vin 2016, au nez où dominent le cassis mûr et les sous-bois, riche en couleur comme en matière, avec une touche épicée, bien prometteur. Le graves rouge Réserve du Comte 2015, est charpenté, élégant, aux tanins denses, est coloré et intense au nez comme en bouche (griotte, fumé...), un vin puissant, charmeur, avec de la matière.
Excellent graves blanc 2017, très aromatique, d?une belle longueur, qui allie richesse aromatique et persistance en bouche, avec des notes de narcisse et de noix, particulièrement séduisant. Très joli Liquoreux 2012, de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux arômes de fruits confits et d?épices, est d?une longue finale complexe.

Isabelle Labarthe

33720 Landiras
Tél. : 05 56 62 51 29
Email : chateaudarricaud@wanadoo.fr
www.chateau-darricaud.fr
 



> Les précédentes éditions

Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019

 



Domaine Alain GEOFFROY


Domaine La CHRÉTIENNE


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Domaine GUIZARD


BOURDAIRE-GALLOIS


Château La CAMINADE


Pierre FRICK et Fils


LEJEUNE-DIRVANG


Château PANCHILLE


Domaine de LAVAUR


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine de L'AMAUVE


Jacques ILTIS & Fils


Domaine Pierre GELIN


Sébastien DAVIAUX


Château des ARNAUDS


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Domaine Benoît BADOZ


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Château LAFON


Domaine de CHEVALIER


Château de CHANTEGRIVE


POINSOT Frères


Château CANTENAC


Domaine HAEGI


Domaine des BOUQUERRIES


Château BOSSUET


CAMIAT et Fils


Domaine de ROSIERS


Domaine de la COMBE AU LOUP


BADER MIMEUR


Edouard BRUN & Cie


Château Les GRAVES


Domaine SERGUIER



CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE PIERRE GELIN


HENRY NATTER


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CLOS TRIMOULET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales