Vins Web

Edition du 11/07/2017
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT ALSACE
e_alsace.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
P. ARNOLD
7 VIGNES
Pierre FRICK
BESTHEIM
BECK/REMPART
GRESSER
Georges KLEIN
G. METZ
REINHART
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
SAINT REMY
Victor HERTZ
VIELWEBER
HEYBERGER & Fils
FAHRER
Jean-Louis KAMM
SCHAETZEL
GEWURTZTRAMINER
MAULER
André HARTMANN
BESTHEIM
D. PETERMANN
HAEGI
HAULLER
Damien KELHETTER
EBLIN FUCHS
KLINGENFUS
BAUMANN ZIRGEL
C. BLEGER
R. FALLER
Lucien SCHIRMER
BECKER
PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCATC
7 VIGNES
RUHLMANN-SCHUTZ
René KOCH
REYSZ-JOST
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON
Edmond RENTZ
MEYER
GILG
HALBEISEN (Muscat)
KIRSCHNER
(Cave HUNAWIHR)
CREMANTS PINOT NOIR
Ch. et Dom. FREY
HUBER et BLEGER
RUHLMANN-SCHUTZ
BESTHEIM
Pierre FRICK (PB)
André HARTMANN (PN)
Georges KLEIN
Aline et Rémy SIMON
Cave CLEEBOURG
STOEFFLER
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
René KOCH
REYSZ-JOST
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
BROBECKER
Ch. et Dom. FREY
René FLECK



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Edgar SCHALLER
Château d'ORSCHWIHR
GEWURTZTRAMINER
FREY-SOHLER
GOCKER*
(H. REYSER*)
(J. et C. LINDENLAUB*)
HAEGELIN
(DUSSOURT)
PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCATC
(P. SCHAEFFER*)
(SCHLUMBERGER*)
CAVE PFAFFENHEIM
CREMANTS PINOT NOIR
Eric LICHTLÉ
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Philippe SOHLER



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Maurice SCHOECH*
(Charles BAUR)
GEWURTZTRAMINER
Claude BERGER
(Léon BOESCH)
PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCATC
(2 LUNES)
STINTZI*
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Fernand ENGEL

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine des HAUTS PERRAYS


Beau Coteaux du Layon Vieilles Vignes 2014, provenant de parcelles de plus de 50 ans, à faible rendement, sur les coteaux dominant le Layon, suave, aux senteurs persistantes, avec des notes de fruits confits, très onctueux en bouche mais tout en finesse. Excellent Anjou-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Anjou-Villages Les Herrines 2014, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, où prédominent, la prune la fraise mûre et les sous-bois, ample, est d’une belle persistance. L’Anjou rouge 2014 dégage un nez de cassis et d’épices, mêlant puissance et souplesse, un vin subtil et typé. Excellent Anjou blanc sec Clos de la Boirie 2014, fleuri et persistant, avec ces notes de fleurs et de noisette, un vin qui allie fraîcheur et souplesse en bouche.  Goûtez le Cabernet d’Anjou 2015, finement bouqueté, de belle teinte, et Rosé d’Anjou Lumineux 2015, avec une belle robe rose pivoine et des arômes fins de fruits jaunes.

Luc et Claire Le Fournis
Les Hauts-Perrays
49290 Chaudefonds-sur-Layon
Téléphone :02 41 78 67 57
Email : contact@domaine-des-hauts-perrays.fr
Site personnel : www.domaine-des-hauts-perrays.com

Clos LABARDE


Le vignoble (4,6 ha) est planté à l’est de Saint-Émilion, sur un coteau argilo-calcaire. Les méthodes de culture sont à l’ancienne : labour et pas de désherbant, les vendanges sont faites manuellement, les grappes triées sur tapis et éraflées, le chai a été rénové, parfaitement équipé pour pratiquer des cuvaisons longues contrôlées par thermorégulation. L’élevage dure de 18 à 22 mois dans des barriques de chêne dont 1/3 renouvelées chaque année. Nicolas Bailly juge “le 2016 très prometteur, plus équilibré que le 2015, structuré, bien tannique, des degrés élevés avec une superbe qualité et une quantité normale. Nous proposons les 2014 et 2015. Le 2014 est un millésime très agréable à déguster, belle tenue dans les vins, il ne faudra pas être pressé pour les ouvrir. Le 2015 est plus concentré. Il nous reste du 2013, un peu plus léger, très agréable à déguster maintenant, il a très bien évolué.” En effet, voilà un remarquable Saint-Émilion GC 2014, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien soyeux, de bouche ample avec cette saveur d’épices persistante. Le 2013 est très agréable, de couleur intense, charnu, d’une jolie rondeur et persistance, aux notes de groseille et de cerise mûres. Beau 2012, fin, aux tanins harmonieux et riches, charpenté, associant structure et velouté, à dominante de fruits frais et d’humus, de bouche gourmande. Le 2011, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, est un vin de belle matière, qui se goûte remarquablement bien.

Nicolas Bailly
Bergat
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 43 39
Télécopie :05 57 74 40 26
Email : nicolasbailly.closlabarde@sfr.fr

Château Le BOURDIEU


Vignoble de 38 ha planté sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile (c’est ce que l’on appelle des croupes). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style architectural des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des Crus Bourgeois de 1932. Coup de cœur pour son Médoc 2014 (50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot), vieilles vignes de 35 ans, élevage 12 mois en barriques de chêne, un vin aux tanins présents, intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois, d’excellente garde. Le 2013 est une réussite, charmeur, au nez délicat de petits fruits rouges mûrs (cassis, mûre) et d’humus, aux tanins soyeux, à la fois puissant et fin, un joli vin mêlant rondeur et structure, où l’élégance prédomine. Le 2012, charnu, est riche en matière, aux tanins équilibrés, où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche riche et corsée, de garde. Le 2011 est excellent, d’un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et la prune, avec une touche poivrée.  Le 2010, caractérisé par un nez complexe (cassis, épices...), réunit puissance et souplesse, riche et fin, bien typé, charnu, de bouche pleine. Superbe 2009, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d’humus et de cerise noire, très équilibré, ample, de belle présence tannique, un vin, très prometteur. Le 2008 est ferme et persistant, aux senteurs de mûre et de poivre, aux tanins très bien équilibrés, alliant structure et élégance au palais, où prédominent le cassis et les sous-bois, parfait aussi bien sur des grillades de veau qu’avec un tajine de bœuf aux pois chiches.

Guy Bailly
1, route de Troussas
33340 Valeyrac
Téléphone :05 56 41 58 52
Télécopie :05 56 41 36 09
Email : guybailly@lebourdieu.fr
Site personnel : www.lebourdieu.fr

CHATEAU DU MASSON


Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est unanimement reconnue. Situé à 8 kilomètres de Saint-Emilion, le vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires, de plateaux de même nature et contigus au fleuve, d’une plaine au sol siliceux avec en fond, les filons de graves de la Dordogne qui se prolongent dans le sous-sol. Grâce à ces différents terroirs, pourvus d’une pléiade de sels minéraux, générateurs d’arômes délicats, le Château du Masson, nectar de finesse légendaire, est un Bordeaux vinifié à l’ancienne qui nécessite beaucoup de surveillance pour effectuer la première mise en bouteille. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2012, charnu, aux senteurs de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs et savoureux. Découvrez également ce très beau Bordeaux rouge Cuvée Passion 2011 (médaillé d’argent aux Concours International des vins de Lyon 2016 et au Challenge International du vin 2016), 65% Merlot, 35% Cabernet-Sauvignon, de belle robe pourpre, un vin généreux, dense, à dominante de petits fruits noirs et de musc, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, de garde. Quant à L’Or Rouge, c’est un Bordeaux Supérieur 2011, qui provient d’un assemblage de Merlot 50%, Cabernet Franc 35% et Malbec 15%. Il possède une belle robe rubis, un nez de fruits frais et épicé, avec une attaque souple en bouche, de beaux fruits rouges et de bons tanins salivants. Issu du même vignoble, le Bordeaux Rosé 2015 «Cuvée Fleur du Mayne» frais et fruité est incomparable sur les crudités, les charcuteries et pour certains clients, sur les fruits de mer. D’autres le dégustent en apéritif ou s’en servent pour faire des cocktails. N’hésitez pas à venir visiter notre site pour plus de renseignements.

Michel, Françoise et Olivier Gautey
1, le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Télécopie :05 57 74 98 63
Email : vignobles.gassies.gautey1@orange.fr
Site : chateaudumasson
Site personnel : www.chateau-du-masson.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de la POULETTE


Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine.
“2015 : superbe millésime, nous dit François Michaut, le temps était excellent pour la vigne, il y a eu un peu moins de quantité due à la grêle, mais ce sera un vin coloré, charpenté, tout en restant souple. Une année en “5” typique.
Nos récompenses : médaille d'Or pour le Bourgogne Blanc 2012 au concours des vins de Lyon 2015, médaille de Bronze pour le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les 2010 au Concours Burgondia 2015 et aussi pour cette cuvée, une autre médaille d'Or Féminalise 2015, médaille d'Argent pour le Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2010 au concours Burgondia, à celui de Lyon et Féminalise 2015 !
Une nouvelle cuverie, toute en longueur, spectaculaire a vu le jour en 2015.”
Vous allez aimer ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2011, parfumé, d’une belle complexité où s’harmonisent le cassis, la cerise et les sous-bois, de bouche chaleureuse comme ce 2010, où s’entremêlent les saveurs de fruits surmûris en bouche, de couleur grenat soutenu, aux tanins bien équilibrés, un vin généreux et ample. Le 2009 est un vin avec beaucoup de matière, avec des arômes mûrs et complexes de fruits rouges, de musc et de réglisse, ample en bouche, particulièrement séduisant en ce moment.
Remarquable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Poulettes 2011, avec des notes subtiles d’humus et de petits fruits rouges surmûris (cassis, cerise noire), un beau vin gras et ferme, tout en séduction, à déboucher sur une épaule d'agneau braisée ou un bœuf bourguignon. Le 2010 est corsé, charmeur et racé, de bouche persistante avec ces nuances de fumé caractéristiques, de belle évolution comme en atteste ce 2006, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, et le 2003, remarquable aujourd’hui, où s’entremêlent des notes de cassis mûr, de poivre et de réglisse. 
Très beau Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2012, chaleureux, tout en bouche, bien marqué par son terroir spécifique, coloré et racé, au nez de fruits mûrs et d’épices, qui mêle finesse et charpente, harmonie et richesse. Le 2010 est un grand vin, aux notes subtiles d’humus et de petits fruits rouges surmûris (cassis, cerise noire), un vin gras et ferme, tout en séduction comme ce superbe 2007, très typé, puissant et subtil à la fois, une réussite, gras, charpenté, avec des arômes marqués de cannelle et de groseille.
Le Nuits-Saint-Georges 2006, médaille Argent Féminalise, de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, est bien classique de son appellation, de robe intense.
Goûtez toujours le Côtes de Nuits Villages Blanc 2014, de bouche franche et fruitée, avec un nez à dominante de fruits secs, très aromatique, et ce Bourgogne Blanc 2013, séduisant par sa souplesse et sa persistance d’arômes.

François et Françoise Michaut-Audidier
103, Grande Rue
21700 Corgoloin
Tél. : 03 80 62 98 02
Fax : 01 45 25 43 23
Email : infos@poulette.fr
www.poulette.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château PREUILLAC


La famille Mau vient de revendre ce cru, où l’on propose un Médoc cru bourgeois 2012, corsé, savoureux, aux tanins souples, au nez complexe dominé par la cerise et la cannelle, alliant rondeur et charpente.

Jean-Christophe Mau

Château PÉROUDIER


Une propriété de 50 ha dans la famille depuis plusieurs siècles.

Incontestablement au sommet avec ce superbe Monbazillac cuvée Louise Élisa 2011, une cuvée en mémoire de la Grand-Mère fondatrice du domaine qui n'est élaborée que dans les grandes années, d’une très grande intensité au nez comme en bouche, ample et très onctueux, d’une grande complexité au palais (brioche, abricot confit), tout en longueur, de garde comme en atteste ce 2006, typé, ample et fruité, aux connotations subtiles de miel et de rose, de bouche profonde, très fin, mêle ampleur et distinction. Le Bergerac sec cuvée Louise Élisa, 100% Sauvignon gris, fermenté et élevé en barriques, de jolie robe, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, est un vin où la structure s’allie à l’élégance.

Le Bergerac cuvée Louise Élisa rouge 2011, une cuvée élevée 12 mois en fûts de chêne, dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, très équilibrée, un vin de bouche intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre. Le Bergerac rouge cuvée Péroudier 2012, typé, de couleur intense, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins mûrs, tout en bouche. Goûtez le Bergerac rouge 2012, avec des tanins bien arrondis, tout en bouche, une nouvelle fois très réussi. 

Joli Bergerac blanc sec Fût de Chêne 2012, de belle teinte, au nez subtil de lis, franc et gourmand, rond et parfumé au palais. de bouche fine comme ce Côtes-de-Bergerac blanc moelleux 2011, première année de mise en bouteille d'un moelleux au Château Péroudier, où fruité et vivacité sont de mise, un vin tout en charme. Remarquable rapport qualité-prix-typicité. 

Famille Loisy

> Les précédentes éditions

Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016

 




CHATEAU MACQUIN


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE BELLEVUE


LA BASTIDE BLANCHE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


MAISON MOLLEX


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


SCEA CHATEAU CAILLIVET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales