Vins Web

Edition du 19/07/2016
 

Champagne de VENOGE

Splendide

De VENOGE

Depuis 1837, de Venoge cultive une tradition de qualité afin de proposer des Champagnes d’exception. Une qualité rare qui lui vaut sa renommée dans le monde de la Gastronomie comme en témoignent les nombreuses tables étoilées où les Champagnes de Venoge font le bonheur des connaisseurs.


Dans la lignée, ce Champagne Louis XV rosé 2006, marqué par la puissance qualitative de ce superbe millésime, au nez de petits fruits rouges frais et de rose, suave, distingué, à déboucher sur un saumon fumé ou un homard à la citronnelle. Le Champagne Louis XV brut 2006 est l’une des plus jolies bouteilles savourées cette année, à la fois puissante et très fine, dense et très fruitée, aux notes de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une jolie ampleur en bouche.  Toujours une référence, le Cordon Bleu Chardonnay, une cuvée Blanc de blancs vieillie en caves durant 5 ans, un vin puissant, marqué par ce grand millésime champenois, avec des arômes de pain grillé et d’abricot, de bouche riche mais fraîche, bien équilibré en acidité, à la mousse intense et distinguée, idéal à l’apéritif comme sur une sole meunière. Le Cordon Bleu Millésime est dense, très parfumé, associant finesse et charpente, d’une bonne souplesse et d’un bouquet aromatique aux notes de pêche et de citronnelle, tout en nuances comme ce Cordon Bleu Extra brut, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais et une touche épicée, un vin ample et parfumé en finale.

   

Champagne de VENOGE

Directeur : Gilles de la Bassetière
46, avenue de Champagne
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 53 34 34
Télécopie : 03 26 53 34 35
Email : infos@champagnedevenoge.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE ROUGES
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
GAUTERIE (A)
LA PALEINE (S)
PERRUCHES (S)
ROCHETTES (A)
BEAUREGARD (S)
GONORDERIE
GODINEAU (A)
RAYNIERES (S)
VIEUX PRESSOIR (S)
SAUMUR-CHAMPIGNY
Clos MAURICE
PETITE CHAPELLE
TARGÉ
LA GUILLOTERIE
ROCHEVILLE
LEGRAND
BOUVET
Christelle DUBOIS
CHINON
BOUCHARDIÈRE
GOURON (r)
BOUQUERRIES
COULY-DUTHEIL
NOIRÉ
Dne de L'R
DOZON
CAVES de la SALLE
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

DRUSSÉ (SNB)
GÉLÉRIES (B)
JARNOTERIE (SNB)
TOURAINE CHEVERNY

CHAISE
CHARBONNIER
MANDARD
RENAUDIE
CHESNEAU (CHe)
MONTIGNY
Domaine des ROY
SANCERRE DIVERS

NATTER (S) (r)
SARRY (S)
Daniel REVERDY (S) (r)
CHAILLOT (CH)
CREZANCY/CHEVREAU (S) (r)
André DEZAT (S)
P'TIT ROY (S)
MALBETE (R) (r)
J-M ROGER (S)
SAUTEREAU (S)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
(D. FOURRIER (A))
SAUMUR-CHAMPIGNY
BOURG NEUF*
ROCFONTAINE
VARINELLES
CHINON
(BROCOURT)
A. LEON
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

GESLETS (B)
TOURAINE CHEVERNY

MECHINIERES*
MAISON (CHe)
SANCERRE DIVERS

MABILLOT (R)
BIZET (S)*
GILBON (MS)*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
(BESSIÈRE (S))
SAUMUR-CHAMPIGNY
(CORDELIERS)
CHINON
(RAFFAULT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

(ROBINIERES)
TOURAINE CHEVERNY

SANCERRE DIVERS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château La PEYRE


Un vignoble de 8 ha. “Raymond Rabiller, mon père, a créé cette propriété à partir de quelques parcelles, précise René Rabiller, achetées en rente viagère dans les années 1946-1947, pour environ un hectare. Il était alors ouvrier boulanger et ma mère épicière. En 1973, mon père décidait de devenir viticulteur à part entière après avoir acheté cinq autres hectares de vignes. Toute la récolte était alors apportée à la cave coopérative de Saint-Estèphe. À cette époque, je faisais mes études au Lycée Technique de Talence, puis à l'École Nationale d'Ingénieurs de Tarbes jusqu'en 1975. Arrivé à la retraite, mon père hésitait à vendre ses vignes. Je lui offris la solution de revenir au pays prendre la relève. Ainsi, en 1986, je devins viticulteur, bientôt rejoint par mon épouse en 1993. Mes plus vieilles vignes ont traversé le gel de 1956. Elles ont donc plus de 53 ans. La plupart des parcelles ont trente ans d'âge. Nos vignes sont plantées à une densité élevée avec des rangs espacés d'un mètre.” Pour René Rabiller, qui ne participe pas à des concours, préfèrant la confiance et l'assiduité de ses clients, “le 2015 a manqué d’un peu d'eau mais il reste un superbe millésime, très équilibré, plaisant, rond, long en bouche. Les Cabernets et les Merlots ont de beaux degrés naturels élevés. Millésimes en vente en 2016 : 2013 puis 2014.” René Rabiller a bien réussi son Saint-Estèphe 2013, avec des nuances de cassis et de violette, qui allie charpente et souplesse en bouche, coloré, classique de l’appellation, avec des tanins mûrs et soyeux. Le 2012, puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2011, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est très bien élevé, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins fondus, un millésime séducteur que l’on peut déboucher sur un gigot d'agneau à la paysanne ou des gésiers de volailles confits.  Beau 2010, aux tanins riches, intense, mêlant charpente et finesse, avec des notes de cuir et d'épices, un vin de couleur pourpre, d'une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois. Le 2009, avec ce nez complexe où prédominent les fruits macérés et les épices, de charpente ample, aux tanins intenses mais savoureux, est corsé et gras. Le 2007 se goûte parfaitement, avec un bouquet persistant et corsé, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, un vin ample, d'un remarquable équilibre, de bouche fondue où domine le pruneau confit. Excellent 2006, un vin de couleur profonde, tout en nuances d'arômes (cassis, cannelle), un vin gras, riche et bien charnu.

Vignobles Rabiller
Le Cendrayre - Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 32 51
Télécopie :05 56 59 32 51
Email : vignoblesrabiller@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulapeyre.fr

Château SAINTE-BARBE


Sainte Barbe était une Chartreuse typique de Bordeaux du XVIII siècle surplombant la rivière, avec de belles dépendances. La maison est située sur les rives de la Garonne avec une vue magnifique sur la rivière. Elle est construite au-dessus des caves qui se trouvent au rez-de-chaussée où les barriques de vin étaient emmagasinées. Elles pouvaient être roulées à la main au bord de la rivière pour être chargées sur des navires à destination de l'Angleterre et de l'Europe du Nord. Le vignoble Sainte Barbe couvre actuellement 30 hectares de graveleux, les sols alluviaux sur la rive droite de la Garonne. La majorité des vignes ont été replantées en 1999 par la famille Touton. La propriété a été rachetée par la famille de Gaye en 2013. On y propose ce séduisant Bordeaux Supérieur 2013, avec des tanins soyeux, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée, tout en rondeur. Le 2012 est de robe soutenue, aux tanins souples et bien équilibrés, au nez de mûre, de bouche harmonieuse et persistante. Excellent 2011. aux arômes de framboise très mûre et de poivre, de très bonne structure, harmonieux, d’une belle couleur aux reflets violets.

Famille de Gaye
Route de Burck
33810 Ambès
Téléphone :05 56 77 49 57
Email : commercial@chateausaintebarbe.fr
Site personnel : www.chateausaintebarbe.fr

Château HAUT-CALENS


Thierry Yung dirige cette propriété viticole qui se compose des appellations : Graves, Bordeaux Supérieur et Bordeaux avec principalement des cépages rouges sélectionnés de Merlot et de Cabernet-Sauvignon. Belle réussite avec son Graves Château Haut-Calens rouge cuvée Spéciale 2011, élevé en fûts de chêne, alliant charpente et velouté en bouche, très parfumé, un vin qui poursuit son évolution et développe des arômes séduisants de fraise et de sous-bois. Le 2010, généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé au palais, est de charpente solide et fine à la fois, de très bonne garde. Savoureux Graves Château Haut-Calens rouge 2012, légèrement épicé, aux tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et de poivre, un vin complexe. Excellent 2011, coloré et parfumé, d'une grande subtilité, aux notes de cassis et de violette, un vin corsé et charpenté, aux tanins fermes mais veloutés, tout en bouche comme le 2010, très parfumé (cerise confite, réglisse), corsé et concentré, aux tanins fermes et ronds à la fois, chaleureux et persistant. Goûtez encore le Bordeaux Château Croix de Calens rosé, frais et franc, à prévoir sur des sardines, et le Bordeaux Supérieur Château Croix de Calens, très réussi, coloré, classique, bien corsé et gras, aux tanins présents et souples à la fois, de bouche harmonieuse.

Thierry Yung

33640 Beautiran
Téléphone :05 56 67 05 25 et 06 75 02 15 79
Télécopie :05 56 67 24 91
Email : vignobles.tyung@orange.fr

DOMAINE DE LA VALERIANE


Le Domaine de la Valériane se situe au sud des Côtes du Rhône méridionales, aux frontières de la Provence et du Languedoc, sur la rive droite du Rhône. Cette famille de vignerons, enracinée dans cette terre ocre, rougie par l’oxyde de fer, aux galets roulés polis par le temps, cultive avec soin et savoir-faire la vigne sur ce terroir d’exception depuis 4 générations. Aujourd’hui, Valérie COLLOMB, œnologue vous accueillera au Domaine pour vous faire partager sa passion du vin, avec son mari Michel COLLOMB lui-même vigneron propriétaire du Clos d’Alzan. Ce dernier vous fera également découvrir sa production d’huile d’olive. « Si vous venez jusqu’à nous, vous découvrirez un petit village vigneron : Domazan au creux d’une vallée où s’épanouit sur des coteaux en pente douce, dans un paysage typiquement méridional façonné par le soleil et le mistral. A la croisée des chemins entre Avignon, la cité papale et l’aqueduc romain du Pont du Gard, vous découvrirez ce terroir d’exception consacré depuis 2005, par une appellation Côtes du Rhône Village SIGNARGUES. L’originalité de notre Domaine qui s’étend sur une quarantaine d’hectares, réside dans l’existence de plusieurs dizaines de parcelles disséminées sur différents secteurs du territoire de SIGNARGUES. Ainsi, les variations de sols et microclimat au sein même de la propriété, permettent de produire toute une palette de vins aux saveurs et qualités multiples : Côtes du Rhône blanc, rosé, rouge, notre cuvée Sélection Vieilles Vignes issue de nos plus anciennes parcelles de plus de 40 ans et notre Côtes du Rhône Village SIGNARGUES où s’expriment toute la chaleur et la puissance de notre terroir.

Valérie et Michel Collomb
82, route d'Estézargues
30390 Domazan
Téléphone :04 66 57 04 84
Télécopie :04 66 57 04 84
Email : valeriane@vinsdusiecle.com
Site : valeriane
Site personnel : www.domainevaleriane.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de DEURRE


Issu d’une lignée de vignerons depuis quatre générations, Hubert Valayer en 1987 rachète et modernise en 1987 les caves du Château (XVIe siècle) avec une cuverie inox à double étage. Quelques années plus tard il est rejoint par son jeune frère Denis. Domaine de 45 ha, planté sur un terroir argilo-calcaire avec des cailloux en surface.
On est bien au sommet avec ce Vinsobres cuvée Les Rabasses rouge 2011, pur Grenache, vieilles vignes de plus de 50 ans, coteaux argilo-calcaire exposés plein sud, sol argilo-sableux, est puissant en bouche, aux tanins fermes, aux connotations de musc et petits fruits rouges mûrs (griotte, mûre), un vin d'excellente évolution (14 €). Le Vinsobres rouge cuvée JM Valayer 2009, marqué par son Grenache très majoritaire, tri manuel de la vendange, éraflage à 100 %, cuvaison de 3 semaines puis élevage de 12 mois en fûts de chêne charnu et dense, aux tanins fondus, au nez dominé par le pruneau, de couleur profonde, équilibré, bien élevé, aux tanins structurés, de bouche riche, de garde (19 €). Il y a aussi le Vinsobres rouge 2009, de robe rubis foncé, aux arômes de petites baies noires et d’humus, un vin de bouche élégante et très parfumée, qui demande une cuisine riche (9 €). Joli Vinsobres cuvée Les Oliviers rouge 2012, de robe intense, très parfumé, avec des nuances de fruits cuits. Le CDR blanc 2012, alliant nervosité et suavité, dégage un nez de fleurs blanches et de grillé. le CDR rouge 2012, classique, souple, est corsé et parfumé, tandis que le CDR Village Saint Maurice rouge 2010, de robe pourpre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, est un vin charpenté, à déboucher sur un curry d'agneau. Gîte rural à la ferme. 

Jean-Claude Valayer et Fils
Caves du Château de Deurre - RN 94
26110 Vinsobres
Tél. : 04 75 27 62 66
Fax : 04 75 27 62 66
Email : valayer.deurre@wanadoo.fr
www.domaine-de-deurre.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Alain BOSSON


Ancien Domaine du château de Fortis, construit en 1640, puis revendu par la Comtesse de Fortis en 1928 à Jean Bosson. Alain succède à son père Marcel et perpétue la tradition viticole depuis 1981. Un vignoble de 9 ha situé sur des coteaux à fortes pentes exposés sud-ouest, avec des sols pauvres et peu profonds constitués de sable de molasse. Soucieux de respecter le terroir, Alain Bosson a enherbé ses vignes dès 1987 pour limiter l’érosion et l’emploi d’herbicides. Il s’attache aussi à accueillir et prendre plaisir à présenter le fruit de son travail et de sa culture.
Remarquable Chautagne cuvée Prestige rouge 2013, assemblage de Pinot, Gamay et Mondeuse, à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais très fins (5,25 €, ce n’est vraiment pas cher). Le Chautagne cuvée Excellence Mondeuse 2012, élevé en fûts de chêne, a des tanins soyeux, et des connotations de cassis et de poivre (7,50 €).  
Le Savoie Chautagne Pinot Noir 2014, harmonieux, aux tanins soyeux, sent bon la griotte (5,25 €). Excellent Chautagne Mondeuse 2014, au nez de fruits noirs, de bouche à la fois puissante et ronde, un vin qui affiche son caractère (5 €, un vrai cadeau). Même prix, particulièrement attractif pour cette Chautagne Gamay 2014, gourmand, bouqueté et franc comme il le faut.
Goûtez aussi sa Roussette de Savoie 2013, marquée par son Altesse, aux notes d’agrumes et de fleurs fraîches, fin, de bouche ample, idéale sur un Reblochon ou des quenelles de brochet, notamment (5,25 €).

Domaine du Véronnet - 3040, route des Allobroges
73310 Serrières-en-Chautagne
Tél. : 04 79 63 73 11
Fax : 04 79 63 73 11
Email : alain.bosson@wanadoo.fr
www.veronnet.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Veuve A. DEVAUX


C’est toujours la seule cave coopérative, dirigée notamment par la charmante Marie Gillet, qui accède à cette place de Premier Grand Vin Classé, et c’est bien mérité quand on fait intervenir le rapport qualité-prix-régularité, allié à une présentation soignée et raffinée.
Pour l’histoire, cette maison appartient à la légende du Champagne depuis le XIXe siècle. Fondée en 1846 par les frères Jules et Auguste Devaux, elle fut reprise, après eux, par Mme veuve Auguste Devaux, une de ces Champenoises de caractère qui dirigeaient leur entreprise avec autant d’énergie que de talent. L’impulsion qu’elle donna fut telle qu’à sa mort la Maison Devaux garda tout naturellement le nom de maison Veuve A. Devaux. En 1986, ses descendants, soucieux de perpétuer cette marque prestigieuse, en ont confié la destinée à un grand groupe de producteurs champenois. Aujourd’hui, la maison Veuve A. Devaux, installée dans le cadre magnifique du Domaine de Villeneuve, a renoué avec le faste et la gloire de ses origines. Il n’y a pas de grande Maison de Champagne sans un grand terroir. Chaque cuvée signée Devaux doit l’essentiel de son caractère aux 1 400 ha de vignes situées au cœur de la côte de Bar, et qui produisent l’un des meilleurs Pinot Noir de toute l’appellation. Là, dans ce beau paysage de collines et de vallées, 800 vignerons déploient, à longueur d’année, tous leurs efforts, tous leurs soins et un savoir-faire ancestral.
“Nous accompagnons tous nos viticulteurs dans leurs pratiques culturales tout au long de l’année, nous explique Patrick Vignez, Directeur Amont, cela concerne la sélection de parcelles de la gamme Devaux. Nous avons une grande connaissance des parcelles et de l’historique des pratiques mais également l’historique du terroir, des sols, de l’exposition, les types de cépages, des clones... Nous avons besoin pour ceci d’outils de traçabilité et avons mis en place des audits de gestion avec un partenariat de la chambre d’Agriculture de l’Aube. Nous avons aussi inventorié des données fixes correspondantes aux pratiques culturales. Les conditions climatiques nous imposent d’être au plus près des viticulteurs et du vignoble, de façon à adapter les interventions, surtout pendant la période végétative. Nous accompagnons nos viticulteurs jusqu’aux vendanges aussi bien pour la maturité que pour l’équilibre sucre-acide. C’est une garantie de qualité, c’est pourquoi nous avions mis en place ces pratiques, il y a une quinzaine d’années.
Nous suivons un cahier des charges des pratiques au vignoble, essayons d’obtenir la meilleure qualité possible en optimisant la qualité première, et sélectionnons les parcelles qui donnent les meilleurs raisins.
Je dirige l’ensemble de l’approvisionnement de la Maison Devaux. J’ai, autour de moi, des chargés de relations vignobles dont la responsabilité est de conseiller les vignerons, et une équipe technique composée de quatre femmes qui interviennent auprès de nos viticulteurs toute l’année. Nous sommes une douzaine au total. Lorsque les raisins sont mûrs, et en accord avec le Chef de Caves, nous décidons les dates de vendanges. C’est une chaîne qui se met en place entre nos techniciennes , le viticulteur, le centre de pressurage, le Chef de Caves et ses coéquipiers, une gestion de l’accueil des vendanges très coordonnée, afin d’assurer la traçabilité de ces lots de raisins du pressurage à la cuverie.
Nous proposons également une pratique alternative à nos viticulteurs, il a fallu remplacer les herbicides par le travail des sols, nous avons ainsi incité nos amis viticulteurs à exercer une nouvelle viticulture, plus respectueuse. C’est une chaîne humaine entre la direction, les équipes techniques, œnologiques et les viticulteurs. Tout est fait pour tirer vers le haut le positionnement de la gamme Devaux et plus particulièrement la sélection Devaux.”
“Nos Champagnes de la gamme “Les Classiques” favorisent le Chardonnay poursuit Michel Parizot, Chef de Caves. La vinification profite des mêmes approvisionnements, des raisins récoltés dans la Côte de Bar, de Montgueux, la Côte des Blancs et de la région de Vitry le François. La vinification de la gamme “Les Classiques” s’effectue en cuves Inox. Le vieillissement se fait ensuite trois ans sur lattes, nous recherchons plus la fraîcheur, l’élégance, la dégustation agréable.
Pour la gamme “D”, nous faisons des sélections des meilleures parcelles de vieilles vignes, de belle exposition. Ces lots sont vinifiés à part. J’essaye toujours de profiter d’une bonne acidité naturelle des vins qui n’ont pas fait de fermentation malolactiques, les assemblant ensuite avec des vins qui ont fait leur malo, cela permet d’enrichir la palette aromatique et d’apporter aux vins des notes beurrées, des arômes floraux, d’agrumes, une belle fraîcheur.
Les vins de réserve de la gamme “D”, qui entrent pour 40% dans l’assemblage, vieillissent systématiquement en fûts de chêne, il y a même une petite partie vinifiée entièrement en fûts de chêne, cela enrichit la complexité aromatique des champagnes Devaux. Pour les Champagnes de la gamme “D”, je poursuis mes investigations concernant la vinification sous bois, tous les détails comptent. Je suis vigilant quant aux origines du bois utilisé pour la fabrication des barriques, des chauffes plus ou moins fortes... J’essaye d’affiner encore plus la vinification sous bois pour obtenir plus de complexité, en privilégiant, par exemple, les hautes futaies de la Champagne-Ardennes, et les chênes de la Montagne de Reims... un travail de fond pour améliorer encore plus la qualité de nos Champagnes. Le temps de vieillissement de la gamme “D” est plus long, cela apporte aussi beaucoup de complexité, de profondeur, d’intensité, même le brut classique, reste 6 ans sur lattes. Le mode de pressurage diffère également, en gamme “D”, ce sont des “cœurs de cuvées”. Seuls les premiers jus sont sélectionnés, ce qui apporte cette belle acidité, la minéralité, une excellente aptitude au vieillissement. En gamme “D”, nous sommes en recherche de lots qui vont se développer, se bonifier au vieillissement.
Nous proposons ainsi des Champagnes différents qui conviennent à tous les moments ou événements. J’ai pour habitude et c’est une particularité des Champagnes Devaux, d’assembler les vins avec une partie (20% environ) qui n’a pas fait de fermentation malolactique, je la bloque volontairement. Je trouve que cela apporte de la fraîcheur, élargit la palette aromatique en donnant des notes de fruits frais très agréables. On obtient un peu moins de notes beurrées qui parfois alourdissent les champagnes. Autre particularité de la Maison Devaux, pour l’élaboration du Champagne de la gamme “D” Premium, nous sélectionnons des parcelles, nous privilégions les vieilles vignes, les meilleurs terroirs, nous cherchons l’équilibre idéal entre maturité et acidité, pour obtenir donc de la fraîcheur dans nos Champagnes. Nous avons donc répertorié un éventail des meilleures parcelles. Les jus issus de ces parcelles seront vinifiés à part, nous faisons même des cœurs de cuvée pour apporter de la complexité et de la garde. Nous les assemblons ensuite pour obtenir la gamme “D”.
Splendide Champagne cuvée D de Devaux Millésime 2006, à la fois d’une grande volupté et très rafraichissante, de bouche tendue, florale, grillée, complexe. “Ce millésime 2006, nous dit Michel Parizot Chef de Caves, est issu à 50% Chardonnay et 50 % Pinot Noir. Ce sont des Pinots noirs qui proviennent de la Côte des Bars et des Chardonnays issus de la Côte des Blancs. Il y a 50% des vins qui n’ont pas fait volontairement leur fermentation malolactique. C’est une décision de ma part car les raisins étaient bien mûrs en 2006, il n’y avait pas trop d’acidité et pour rééquilibrer les vins, j’utilise des lots qui n’ont pas fait leur malo pour apporter de la fraîcheur, je préfère le faire de façon naturelle, surtout pour une bouteille qui peut vieillir 10 ans. J’aime beaucoup le 2006, c’est un millésime qui a été un peu oublié et c’est dommage, il arrive derrière 2002 qui était un très beau millésime, viennent ensuite 2008 et 2009 qui sont deux très grands millésimes, surtout le 2008. Ce 2006 est un Champagne friand, très agréable, il n’aura peut-être pas le potentiel de vieillissement d’un 2008. C’est un Champagne sur la fraîcheur avec des arômes de grillé, de brioché, un Champagne très chaleureux. En 2006, les Pinots noirs étaient bien mûrs dans notre secteur de la Côte des Bars, nous avons été avantagés par rapport à la Montagne de Reims où la météo a été plus variable qu’ici. Cette belle maturité nous a engagé à faire un Champagne millésimé.”
Le brut cuvée D, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, est une cuvée puissante, avec cette suavité en bouche caractéristique. Le Blanc De Noirs brut est un Champagne floral, avec des nuances de noix, de poire et de tilleul, de belle robe, ferme et suave en bouche, persistant, tout en harmonie, vraiment agréable.
Superbe Ultra D de Devaux, très parfumé, alliant finesse et longueur, aux nuances de pêche et de citronnelle, très rafraîchissant. Dans la lignée, la Grande Réserve brut, à laquelle une dominante de Pinot Noir confère puissance et longueur en bouche, le Chardonnay apportant à la fois vivacité et finesse, est très bien dosé, fin et riche à la fois, un grand Champagne qui fleure l’amande, de mousse fine et légère, aux arômes intenses en finale, marqué par la noisette et l’abricot, un vin savoureux, de belle structure, comme ce Blanc De Noirs, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, avec des senteurs subtiles aux notes de brioche et de fleurs blanches.
La cuvée D de Devaux rosé est très élégante, fine et fruitée, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur en bouche. Avec seulement 10% de vin rouge, il est très peu coloré, c’est vraiment un rosé d’apéritif, d’une grande fraîcheur avec 47% de Chardonnay, d’une belle vivacité en bouche. La cuvée Millésimée, pur Chardonnay, est dans la lignée, marquée par les fleurs (narcisse, chèvrefeuille), la pomme et le pain grillé, la marque de fabrique du Chardonnay, une cuvée typée, vraiment réussie.
Il y a aussi ce Manoir Champagne Devaux : il s’agit d’une maison du XVIIIe siècle veillant sur un parc de 2 ha au bord de la Seine, entourée d’un colombier inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et d’une serre. Ces bâtiments ont été aménagés avec soin et peuvent aujourd’hui accueillir les curieux d’architecture bien sûr, mais aussi et surtout les gourmands et amateurs de Champagne, car ce lieu est avant tout l’ambassadeur de Champagne Devaux.
Au-delà de la simple évocation du luxe, de la fête, de l'exclusivité, la Maison a bâti un lieu superbe qui comprend : un show-room ouvert au public pour lui permettre de découvrir le terroir, le produit et son élaboration, le domaine et son patrimoine. Il s'insère dans les circuits de découverte vinicoles, c’est une vitrine représentative de l'économie locale. Il y a une salle de dégustation (dégustations “expérientielles”), une salle de séminaire, une cuisine/salle à manger, les aménagements prévoient 4 suites pour recevoir les clients privilégiés; dans la serre, une partie de la visite possible en accès libre, évoquant les sols, sous-sol, vignes, travail de l'amont; dans le colombier, seconde partie de la visite, avec toutes les étapes de la vinification.

Laurent et Marie Gillet
Domaine de Villeneuve - BP 17
10110 Bar-sur-Seine
Tél. : 03 25 38 30 65
Fax : 03 25 29 73 21
Email : info@champagne-devaux.fr
www.champagne-devaux.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013

 



Château PONTAC GADET


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château PIRON


Alain THIÉNOT


Domaine de CHAMP-LONG


BAUMANN-ZIRGEL


Château BELLES-GRAVES


De SOUSA et Fils


Domaine STOEFFLER


Domaine Charles FREY


Château BOURSEAU


Clos BELLEVUE


Frédéric ESMONIN


Domaine SERGUIER


Domaine de la PALEINE


Domaine du DRAGON


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Château CLAUZET



CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE DE LA VALERIANE


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE PIERRE GELIN


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU LAROQUE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHAMPAGNE GOSSET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales