Vins Web

Edition du 24/03/2015
 

CHABLIS GUY ROBIN

Rare

Domaine Guy ROBIN

Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin.


Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Les Grands Crus  Valmur, c’est un peu le fleuron du Domaine Robin : nous avons deux hectares, ce qui est important en Grand Cru. Valmur 2008 : nez proche du clos mais en plus fin et plus dé́licat, très iodé, embruns puis après aération on perçoit de la rose fraîche épicée mêlée. Belle bouche avec une vivacité rafraîchissante. Aucune sensation boisée. Vin d’une grande plénitude, le plus salivant, impression de sucer un caillou remarquable. Tout est pureté. Clos 2009 : vin d’une pureté minérale très chablisienne avec un boisé très fin qui ne demande qu’à se fondre. Encore une certaine austérité pour ce vin comme tous les 2009 qui demandent vraiment à se retendre vers plus de minéralité iodée. Cela devrait être le cas dans six mois. Blanchot 2011 : d'une très belle harmonie, très élégant, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d'une grande ampleur. Vaudésir 2011 : de jolie robe dorée, avec cette nervosité qui s'allie à une souplesse certaine, de belle bouche aux notes de lis, d’abricot frais et de grillé, tout en persistance, avec cette suavité qui lui est propre. Les Premiers Crus Nous préférons mettre en bouteilles assez tard, cela donne des vins plus complexes et plus aromatiques, aux notes d’argile bleue, de marnes, de pierre à fusil, de sous-bois, de fougère, d’une grande fraîcheur avec un coté croquant, très fruité, aux nuances d’agrumes, des vins très expressifs et explosifs. Montée de Tonnerre 2012 : toujours marqué par cette sensation minérale typée de pierre à fusil. Un vin savoureux, d'une grande complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citron et de miel, dense et distingué à la fois. Vaillons 2010 : nez fin et précis sur des notes boisées fines qui ne sont pas encore fondues. Finement épicé, il est d’une grande pureté. Bouche onctueuse avec une finale moka. Vin gai, sautillant. Monmains 2009 : nez typé et expressif des terroirs des Butteaux avec des notes qui hésitent entre la tourbe, l’humus et le grillé réduit. La bouche est tout en douceur, suave avec une finale café-cacao. Ce vin sera plus frais et iodé dans quelques mois. Le Chablis Nous sommes situés sur les fameux terroirs du Kimméridgien pour le Chablis et les Grands Crus. Chablis : nez mûr avec des notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées chaudes entre la figue et le pain grillé. Bouche suave, onctueuse avec un bel équilibre acide et une finale saline. Les 7 hectares de vignes sont plantés sur des coteaux et plateaux, avec des vieilles vignes d’âge moyen de 40 ans. Mon père les avait lui-même greffées, puis plantées, en faisant ses propres plants de Chardonnay, ce qui est assez exceptionnel. Ce sont mes parents qui ont constitué le Domaine. Mon père avait choisi les meilleurs terroirs bien exposés sur le plateau, les coteaux, des parcelles qui donnent des jus d’excellence, des vins très fins. La régularité de nos vins est dûe au phénomène terroir. Les consommateurs, en effet, ne veulent pas un Chablis classique, ils veulent se faire surprendre. J’exporte beaucoup mes vins vers l’Asie car j’ai de la demande, Hong Kong, Taïwan, le Japon et la Chine, mais aussi en Suisse, Allemagne, Suède, Finlande, Norvège, Italie, Belgique et beaucoup en France, à des clients qui commandaient déjà à mes parents et maintenant, ce sont leurs enfants qui s’adressent au Domaine, gage de grande fidélité. C’est gratifiant pour moi que mes efforts qualitatifs soient reconnus et appréciés.

   

CHABLIS GUY ROBIN

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63
Télécopie : 03 86 42 49 57
Email : contact@domaineguyrobin.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
RAYMOND-LAFON
(GUIRAUD)
DOISY-VEDRINES
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
BASTOR-LAMONTAGNE
(CLIMENS (B))
HAUT-BERGERON
LA TOUR BLANCHE
MAILLES (Sainte-Croix-du-Mont)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos JEAN (Loupiac)*
CLOSIOT (B)
COUTET (B)
CAILLOU (B)*
CROS (Loupiac)
PICK-LABORDE
(PIADA)
SIGALAS-RABAUD
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ARCHE PUGNEAU
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
MALLE
LAMOTHE-DESPUJOLS
VALGUY
ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont)*
LAFON
ROUSSEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LA GARENNE*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LA BOUADE)
(COY)
TRENQUINE

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine GRESSER


Rémy Gresser s’attache à élever ses vins dans la grande tradition en laissant s’exprimer au mieux chaque terroir et le faisant savoir : la contre-étiquette est parfaite et indique le terroir du vin, l’échelle de sucrosité et l’accord mets-vins. Il est soucieux de transmettre aux générations futures le terroir, le sol vivant, les vieilles vignes, le savoir-faire et la passion de la famille, vignerons de père en fils depuis le XVIe siècle. Ils protègent leur vignoble en privilégiant les moyens biologiques. Le domaine possède de très jolis terroirs de schistes, sables et argiles (10 ha 30, vignes de 40 ans). Superbe Pinot gris Wielbelsberg 2009, avec des arômes de fruits blancs et mûrs, de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur, très typé. Le Pinot gris Brandhof 2012, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits mûrs, puis des senteurs minérales, est très charmeur par sa vivacité au palais. Le Riesling Grand Cru Kastelberg 2008, au nez subtil où dominent les fruits frais et le tilleul, est une cuvée qui associe une élégance certaine à une rondeur en bouche séduisante, un vin racé et très droit. Il y a encore ce Riesling Andlau 2012, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité persistante, d’une jolie complexité aromatique aux nuances florales, et le remarquable Riesling Grand Cru Moenchberg, avec ces connotations subtiles de fruits blancs mûrs.

Rémy Gresser
2, rue de l'Ecole
67140 Andlau
Téléphone :03 88 08 95 88
Télécopie :03 88 08 55 99
Email : domaine@gresser.fr
Site personnel : www.gresser.fr

Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine de 18 ha, dont le vignoble s'étend sur de petites collines orientées est-sud-est (200 à 300 m d'altitude). "Aussi loin que je me souvienne, nous précise Jean-Paul Paquet, la vigne a toujours fait partie de mon univers. Le jeudi, je rejoignais mon père dans les vignes. J'adorais la période des vendanges. Je suis fier, d'avoir transmis ma passion pour la vigne et le vin à notre fils Yannick qui nous a rejoints en septembre 2005, après avoir terminé ses études en viticulture et œnologie." Remarquable Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus 2011, issu de vieilles vignes (40 hl/ha), très bien élevé en fûts de chêne durant 10 mois, qui séduit par cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de genêt et d'abricot frais, d'une bien jolie robe or clair avec quelques reflets verts, tout en distinction. Le 2010, tout en structure et parfums (genêt, amande, pêche), de finale complexe, ample et persistante, est un vin vraiment charmeur. Le Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus 2011, terroir situé entre 250 et 300 m d'altitude sur des sols argilo-calcaire, vendanges manuelles, pressurage pneumatique, élevage en cuves inox thermorégulées, est très fruité, très équilibré, harmonieux, tout en bouche, alliant rondeur et finesse, parfumé, puissant, idéal sur un poisson au four. Le Pouilly-Fuissé Domaine Château de Chaintre 2011, élevage en cuve inox et 10% en fûts de chêne, très équilibré, de belle robe, au nez de petits fruits mûrs et de noix, ferme et suave en bouche. Très agréable Pouilly-Vinzelles 2012, dégageant un nez fin où l'on retrouve des notes de fleurs blanches et d'agrumes mûrs. Goûtez le Mâcon-Fuissé 2012, franc, vif, bouqueté, et le Saint-Véran 2012, un vin frais et suave à la fois, très agréable à l'apéritif ou sur des huîtres.


Domaine de Fussiacus - Les Mollards
71960 Fuissé
Téléphone :03 85 27 01 06
Télécopie :03 85 27 01 07
Email : fussiacus@wanadoo.fr
Site personnel : www.fussiacus.com

Château RASQUE


Gérard et Monique Biancone peuvent être fiers d'avoir su redonner une âme à ce très beau et ancien domaine riche d'un passé qui remonte au néolithique. Les 20 ha de vignes plantés sur des coteaux très caillouteux exposés plein sud s'épanouissent pleinement. Les vendanges manuelles préservent la qualité des raisins bien mûrs portés jusqu'au chais. La vinification est ensuite maîtrisée avec à la fois rigueur et traditionalisme. Ici tout est fait avec goût et authenticité, du décor jusqu'aux vins. "Impatiente, écrit Sophie Biancone, notre cave, trépignait d’accueillir sa récolte, le tracteur était prêt à rugir et les vendangeurs armés de sécateurs et de seaux étaient prêts à bondir dans les vignes, mais la vendange elle, était-elle prête ? Heureusement oui, elle fût capricieuse, les maturités se faisant désirer. Mais le verdict est tombé ; après seulement quelques jours de vinification on pouvait déjà admirer, un rosé avec une robe pâle tout en finesse et élégance avec des arômes de petits fruits rouges, le blanc a apprécié de se laisser dorer au soleil, un blanc très expressif avec des notes de fruits à chair blanche bien mûrs, des notes de miels d’acacia et de fleurs blanches. Le rouge plein de promesse nous offre des Grenaches et des Syrahs d’une puissance remarquable ! La qualité du raisin amène un bon vin. La justesse d’exploitation l’exprime à fond. Comment ne pas réussir l’élixir quand la vendange arrive à son expression. Mon maître de chai me dirait, "Tout vient à point à qui sait attendre !" Le millésime 2013 est donc particulièrement savoureux en Provence. L’été a été beau ainsi que l’arrière-saison ce qui a permis d’attendre la pleine maturité des raisins dans les meilleures conditions, indispensable pour obtenir une belle expression aromatique dans les vins." Superbe Côtes-de-Provence rosé cuvée Alexandra 2013 (50% Grenache sur sol argilo-calcaire, très caillouteux et 50% Cinsault sur sol argilo-calcaire), au fruité délicat, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un vin très agréable, sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à la rondeur. Le Côtes-de-Provence rouge Pièce Noble 2010 (60% Syrah, 40% Grenache), élevé 8 mois dans des cuves en acier, puis 10 mois dans des foudres de chênes, complet, parfumé (mûre, garrigue), mêle charpente et souplesse en bouche. La cuvée Madame 2009 délivre des arômes d'épices et de fruits cuits, un vin puissant, riche et volumineux en bouche, de garde, bien entendu. Beau Blanc de blancs (100% Rolle sur sol argilo-calcaire très caillouteux, macération à froid, fermentation à basse température), où s'entremêlent des notes d'amande, de fruits mûrs et de bruyère, tout en distinction.

Gérard Monique et Sophie Biancone
Route de Draguignan
83460 Taradeau
Téléphone :04 94 99 52 20
Télécopie :04 94 99 52 21
Email : accueil@chateaurasque.com
Site personnel : www.chateau-rasque.com

SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


Les origines vigneronnes de la famille Arnould remontent à la fin du siècle dernier. A l’époque, les aïeuls Lefevre exploitent des vignes situées sur le terroir Grand Cru de Verzenay, les raisins étant vendus aux grosses Maisons de Champagne. Les premières bouteilles ont été commercialisées dans les années 30. Au début des années 60, la petite fille de la famille Lefevre se marie avec Michel Arnould et créent ensemble leur propre marque « Michel Arnould ». En 1972, ils commencent l’exportation en Angleterre. Aujourd’hui, leur fils Patrick et leur gendre développent la marque dans un grand nombre de pays. Le vignoble de 12 ha est conduit en lutte raisonnée, dans le respect de l’environnement. La Maison vous propose ce Champagne Tradition Grand Cru, un Blanc De Noirs, particulièrement typé, de mousse fine et persistante, d’une belle complexité en bouche, tout en fruité et finesse, un Champagne très bien dosé, ample et charpenté, qui sent le pain grillé, l’abricot et les fleurs fraîches. Le B 50 Grand Cru Millésimes 2007, délicat mais riche à la fois, avec des senteurs de poire et de noisette, conjugue finesse et fruité, à la fois charpenté et souple, avec cette nervosité équilibrée, de bonne bouche, aux notes de tilleul et de coing en finale. Beau Champagne cuvée Mémoire de Vignes 2007 (pur Pinot Noir issu uniquement de vieilles Vignes), de bouche élégante et intense, avec ces notes de raisins noirs, de fruits frais et de biscuits, un Champagne ample et raffiné, qui mérite une cuisine élaborée. La cuvée Extra Brut Grand Cru un pur Pinot Noir d’une seule année avec 20 % de vin de réserve, pas de liqueur de dégorgement, où puissance, finesse et arômes de fruits s’entremêlent, est un Champagne de robe brillante, avec des bulles fines et persistantes. Le Brut Réserve Grand Cru, assemblage à parts égales de Pinot Noir et de Chardonnay, possède un nez de pomme mûre et une bouche suave, puissant et complexe, où s’entremêlent en bouche les fruits, la bruyère et les fleurs fraîches. Excellent Champagne Brut La Grande Cuvée de Michel Arnould (70 % Pinot Noir, 30 % Chardonnay), ample, de bouche complexe et délicate à la fois. Séduisant Brut rosé Grand Cru, un pur Pinot Noir, ajout de coteaux champenois rouges élaborés en fût de chêne et issus de vieilles Vignes, vieillissement minimum de 24 mois en bouteilles, liqueur de dosage à base de sucre de canne, qui sent toujours bon la framboise, harmonieux, puissant, d’une jolie rondeur en finale.


28, rue de Mailly
51360 Verzenay
Téléphone :03 26 49 40 06
Télécopie :03 26 49 44 61
Email : champagne-michel-arnould@vinsdusiecle.com
Site : champagne-michel-arnould
Site personnel : www.champagne-michel-arnould.com


> Nos dégustations de la semaine

Louis HAULLER


La Cave du Tonnelier est le fruit d’une longue tradition artisanale. François Joseph Hauller (1775-1848) ainsi que tous ses descendants se sont entièrement consacrés aux tonneaux en bois. Léon (1913-2005) est le dernier Maître Tonnelier. Cette passion s’est élargie vers la Vigne et le Vin au début du siècle dernier pour devenir l’activité principale de mon ami Louis (retraité), et c’est donc son fils Claude qui poursuit l’aventure familiale. 
“Au sein de l'association Tyflo, précise Claude Hauller, nous militons pour une culture de la Vigne responsable où il s'agit d'observer et de réfléchir avant d'agir. En cherchant à mieux connaître et à mieux comprendre le vignoble, nous avons à coeur de pratiquer une agriculture respectueuse de notre environnement et de préserver la qualité du sol, de l'eau, de l'air et des paysages. À cette fin, l'association Tyflo s'est dotée d'un cahier des charges que nous nous engageons tous à appliquer.
D’autre part, c’est après mûre réflexion et grâce à un partenariat de qualité, que nous commercialisons désormais une gamme complète de vins issus de l’agriculture biologique. Pour nous, cette nouvelle gamme certifié AB, reprend avec rigueur et modernité notre toute première étiquette créée au début des années 80. Celle-ci représente de façon évidente les origines du Domaine puisqu’au centre est représenté l’armoirie des tonneliers qui est accompagnée sur les côtés de deux grappes de raisins évoquant notre passion pour la viticulture et les grands vins.”
Remarquable Riesling Grand Cru Frankstein 2012, avec des notes de noisette et de rose, un vin puissant, sec et souple à la fois, fondu en bouche, tout en finesse. Le Riesling 2013, à dominante de fleurs blanches et de citron, de bouche très fruitée et persistante, où s’associent rondeur et distinction, très aromatique, un vin à la fois fin et très structuré, d’une belle finale comme le Gewurtraminer cuvée Léon 2013, finement épicé comme il le faut, qui développe des arômes intenses de fumée et de buis, fin et frais en bouche, allie persistance et richesse. Le Pinot Gris Léon 2013 dégage un nez complexe dominé par les agrumes et l’amande, un vin d’une jolie persistance, sec mais aussi fondu.  
Le Pinot Gris Vendanges Tardives 2011, dense, est particilièrement savoureux, aux connotations confites subtiles, de bouche profonde et persistante. Superbe Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 2007, riche et distingué à la fois, au nez persistant à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, de bouche onctueuse et complexe (abricot confit), de grande évolution.
Il y a aussi leur Riesling Léon 2013, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, riche mais tout en finesse, le Riesling Fronholz 2013, au nez subtil (acacia, noisette), tout en rondeur en bouche, cet Auxerrois 2013, un vin très floral, très agréable, de bouche fraîche, et le Pinot Gris 2013, très bien vinifié, ample en bouche, très harmonieux, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche. Excellent Crémant d’Alsace 100% Chardonnay, de bouche chaleureuse, avec une texture crémeuse et souple, équilibrée par une belle acidité.

Louis et Claude Hauller
La Cave du Tonnelier - 92, rue du Maréchal-Foch
67650 Dambach-la-Ville
Tél. : 03 88 92 40 00
Fax : 03 88 92 65 80
Email : claude@louishauller.com
www.louishauller.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. En voilà des vignerons avec lesquels on a plaisir à “boire un canon”, comme on dit en Bourgogne, tant ils associent le meilleur du vin : la convivialité, l’humilité et le respect des terroirs. Leur seul Nuits-Saint-Georges Les Saint-Georges est l’un des exemples majeurs d’un Premier Cru qui pourrait facilement devenir Grand Cru, tant la saveur se mêle à la persistance, la puissance aromatique à l’équilibre en bouche... et pas mal de Vins plus connus (et surtout beaucoup plus chers) ne tiennent pas longtemps la route face à lui.
Avec cinq générations de vignerons, le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs.
Les méthodes de travail et surtout de vinification sont restées traditionnelles : taille courte et ébourgeonnage sévère pour ne garder qu’un rendement correct pour une meilleure maturité et qualité. La vendange est manuelle, foulée, éraflée, puis passe par un pressurage pneumatique. Les vinifications se font avec une préfermentation à froid (12-13°) de 5 à 6 jours pour une meilleure extraction aromatique. Puis, la cuvaison d’environ 18-21 jours dans des cuves ouvertes permet une alternance entre le remontage et le pigeage, cette opération qui consiste à enfoncer les matières solides du raisin remontées en surface dans le jus en fermentation pour une meilleure extraction des tanins et des anthocyanes. Les Vins sont bien sûrs élevés en fûts de chênes de 15 à 18 mois selon les millésimes et les appellations. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux,qui se passionnent pour leurs 9 ha de vignes. Leurs Vins sont devenus des références.
Ici, on est vigneron depuis 5 générations. Les méthodes de travail et de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, une cuvaison longue et un élevage dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois.
Excitez vos papilles avec ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2012, où l’élégance prime, parfumé, typé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale épicée au palais. Formidable 2011, très caractéristique de ce beau millésime où l'élégance prédomine, un vin qui allie charpente et distinction, au nez où dominent la prune et les épices, puis, en bouche, où s'entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense au palais. Très beau 2010, où le velouté s'allie à la structure, la complexité d'arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d'une matière pleine, de garde. Superbe 2009, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample, très persistant en bouche, complet. “Le 2009 : un vin plaisir, précise Philippe Chezeaux, un vin très gourmand, très friand, très plaisant, bel équilibre, bonne tension soyeuse. Grâce à la belle maturité on obtient des arômes de fruits noirs, cassis, cerise, mûre. Le 2008 a des arômes très prononcés de fruits rouges, fraise, framboise, avec une pointe d'acidité qui apporte de la fraîcheur et un peu de tension en fin de bouche, un vin au potentiel de garde supérieur au 2009. Chez nous, il y a deux belles cuvées à mettre en cave et pour se faire plaisir dans le temps ce sont Les Bousselots et Les Saint-Georges. On est vraiment sur des arômes de fruits noirs très complexes, deux jolis Vins de garde. Au Champs-Perdrix, Les Crots et Les Porêts sont des Vins plus élégants, plus soyeux, que l'on peut apprécier plus rapidement beaucoup plus ouverts, très fruités, très harmonieux, tout en finesse et élégance. Les Porêts qui d'habitude est un vin assez masculin, aux notes animales, de musc, fruits rouges, un vin bien typé terroir est plus ouvert en 2009. Des Vins qui procurent un plaisir immédiat mais que l'on peu garder en cave car ils ont une structure qui le mérite. Au Champs-Perdrix est un vin assez féminin, aux arômes de fraise, cerise, aux notes épicées, un vin très élégant, sans doute le plus agréable à déguster dans sa jeunesse.” Le 2008, très typé par ce terroir particulier, est l'une des plus jolies bouteilles de ce millésime, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent la violette, la prune et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, de belle évolution.
Regoûtés cette année, le 2007 est vraiment superbe, un nez persistant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, aux tanins riches et bien fondus, un beau vin qui conjugue distinction et structure, comme ce 2002 (autre grand millésime bourguignon), charnu, aux tanins fermes, aux notes d'épices, un vin qui développe des nuances de cassis et de myrtille, de bouche délicate avec des connotations de truffe et de cerise, de très belle évolution, que l’on associe notamment avec un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou des tournedos pôélés et macaronis aux morilles.
À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2012, très fin, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, bien classique de ce millésime charmeur. Beau 2011, puissant, très parfumé au nez (griotte, fumé), dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois en bouche, aux tanins soyeux. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2012 est dans la lignée avec des notes de cassis cuit, de de robe rubis, souple et corsé à la fois, de bouche complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette). Le 2011, alliant rondeur et charpente, légèrement poivré comme il le faut en finale, est à ouvrir sur une terrine de faisan au foie gras. Le Nuits-Saint-Georges les Saint Julien 2012, d’un beau rouge sombre, est charpenté, avec des tanins mûrs bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Beau Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Bousselots rouge 2012, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins amples, un vin à la fois puissant et souple comme le 2011, plus dense, au bouquet persistant et complexe dominé par la fraise des bois. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Crots 2012, un vin tout en charme, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances en bouche où l'on retrouve la framboise et la violette. Le 2011, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche puissante, est un vin gras, complexe, très typé également. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité.

Philippe et Claire Chezeaux

Domaine BERTHAUT


Exploitation familiale (6e génération) de 13 ha. Les vignes sont cultivées dans le souci du respect du terroir, peu d’engrais et le minimum de traitements phytosanitaires afin de respecter l’environnement. Les vins sont élevés en fûts de chêne 18 à 24 mois selon les appellations et les millésimes, dont 20% en fûts neufs.
Coup de cœur pour ce Fixin Les Crais 2012, encore très jeune, bien coloré, un vin corsé et gras, aux tanins puissants, très équilibré, persistant, au nez où dominent les épices, de robe soutenue, ample. Beau Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2010, de couleur intense, qui sent bon la cerise noire, aux nuances épicées, un vin dense, tout en harmonie, d'excellente garde. Le Gevrey-Chambertin Clos des Chezeaux 2012, issu d'un petit Clos situé juste en dessous des Premiers Crus, à la robe profonde, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtilles, est d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale, à prévoir sur un rôti de veau en croûte. Le Fixin Premier Cru Les Arvelets 2012, d’une robe d’un rouge rubis intense, est de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit, aux tanins soyeux.

Vincent et Denis Berthaut
9 et 18, rue Noisot
21220 Fixin
Tél. : 03 80 52 45 48
Fax : 03 80 51 31 05
Email : denis.berthaut@wanadoo.fr
www.domaine-berthaut.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012

 



Domaine CHARBONNIER


BARON ALBERT


Château d'EMERINGES


Château VAISINERIE


SCHAEFFER-WOERLY


Château LESTAGE-DARQUIER


Château LUCHEY-HALDE


Domaine de L'AMAUVE


Château ROUGEMONT


Château des PEYREGRANDES


Rémy MASSIN et Fils


Château LARRAT


Les Clos MAURICE


Château PIGANEAU


Château BOVILA


Château CADET-BON


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château de LAUBERTRIE


Domaine BROBECKER


Château LAGRANGE Les TOURS


Domaine de MONTIGNY


Château LAUDUC


Château DARIUS


Domaine Bel Avenir


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Pierre MIGNON



DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHATEAU FABAS


DOMAINE ALAIN MICHAUD


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE PICHARD


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE TROTEREAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales