Vins Web

Edition du 28/05/2019
 

Champagne Vincent d'Astrée

Un vent de nouveauté souffle sur Vincent d’Astrée

VINCENT D'ASTRÉE


En 1956, une poignée de vignerons, les pères fondateurs des Champagnes Vincent d’Astrée, choisirent le village de Pierry pour unir leurs forces. Depuis, les lieux ne cessent d’évoluer, pressoirs, cuveries, amélioration constante des méthodes de vinification. En 2017, c’est au tour de la marque Vincent d’Astrée de se métamorphoser et se parer d’une nouvelle identité visuelle. Les fondamentaux de Vincent d’Astrée, eux, sont restés les mêmes : un terroir unique Premier Cru : celui de Pierry ; un leitmotiv : le meunier ; un objectif : l’authenticité. Pierry pour Terroir de Prédilection A Pierry, les vignes sont plantées sur des coteaux exposés plein sud. Ce village Premier Cru doit son nom à chaque petit éclat de silex du passé, formé au secondaire. Ces fragments de pierre confèrent à chaque cuvée cette si grande particularité que l’on retrouve dans les champagnes Vincent d’Astrée : ces notes si spécifiques qui s'identifient d’abord à la minéralité, puis, en arôme tertiaire, au miel. La richesse de Vincent d’Astrée, c’est aussi ses 200 vignerons, dont l’exigence, portée par une passion commune transmise de génération en génération conduit à la quête de la perfection. Les Meuniers pour Leitmotiv Si les chardonnays et les pinots noirs sont remarquables, les meuniers se révèlent si singulièrement à Pierry que la Maison leur a consacré deux cuvées (Novæ & Eclipse). Ce cépage donne des vins souples et fruités, il apporte de la rondeur. Dans les champagnes élaborés avec du Meunier de Pierry, on croque le terroir et les arômes de silex, « pierres à fusil » évoluent dans le temps vers de délicates et savoureuses notes miellées. L’Authenticité pour objectif Dans la fraîcheur des caves bicentenaires Pierrytières, Sébastien Lapierre, Œnologue et Chef de cave de la Maison, veut obtenir des vins exprimant le terroir, sa minéralité. Il combine passion, patience et savoir-faire pour sublimer les caractéristiques du terroir. Il manie les vins comme un peintre sa palette, il recherche la perfection, l’équilibre idéal pour offrir des champagnes ciselés, pures, tout en fraîcheur et en gourmandise. Le terroir, les vins et l’authenticité guident ses vinifications. Les pieds sur Terre, la tête dans les étoiles En 2017, la marque se métamorphose : nouveaux noms de cuvées, nouveaux habillages, nouvelle communication visuelle. Dans un style pure et élégant, la Maison s’affirme mais n’oublie pas le passé et reste dans l’univers qui lui est propre : celui du firmament. En 1956, les fondateurs avaient souhaité placer leur champagne sous le patronage de St Vincent et la bienveillance des astres. Astrée est une constellation. L’une de ses étoiles est nommée Vindemiatrix, ce qui signifie « La Vendangeuse ». Naguère, lorsqu’on voyait cette étoile se lever à l’est peu avant le Soleil, lors de l’équinoxe d’automne, on savait qu’il était temps de commencer les vendanges. La Maison vous propose 8 cuvées sous deux déclinaisons, la gamme Classique et la gamme Constellation dont chaque cuvée porte un nom particulier : Eclipse, Novæ, Solstice et Equinoxe. Enfin, de nouveaux millésimes, le 2009 et 2011, respectivement en meunier et en chardonnay, tous deux exclusivement issus du terroir de Pierry vous sont révélés.

   

Champagne Vincent d'Astrée

Président : Patrick Boivin
Rue Léon-Bourgeois
51530 Pierry
Téléphone : 03 26 54 03 23

Email : celliers@vincentdastree.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de VERONNET


Vignoble de 10 ha situé sur des coteaux à fortes pentes exposés sud-ouest, avec des sols pauvres et peu profonds constitués de sable de molasse. Alain Bosson succède à son père Marcel et perpétue la tradition viticole depuis 1981. Soucieux de respecter le terroir, il a enherbé ses vignes dès 1987 pour limiter l’érosion et l’emploi d’herbicides. Il s’attache aussi à accueillir et prendre plaisir à présenter le fruit de son travail et de sa culture. Voici la meilleure Roussette de Savoie 2016, tout en distinction, de robe dorée, un vin très bien vinifié, typé et subtil, au nez intense dominé par les fruits et le tilleul, suave en bouche, d’une belle persistance aromatique, parfait sur des quenelles de brochet ou des ravioles au fromage. Le Chautagne cuvée Prestige 2016, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, a des arômes de framboise, de pivoine et d’épices, tout en nuances. Le Chautagne Pinot 2016, est très représentatif de son appellation avec ces notes de fruits frais, de bouche savoureuse, aux tanins puissants et fondus à la fois, parfumé. Le Chautagne blanc 2016, souple, frais, puissant en bouche et bien marqué par les fleurs fraîches, toujours très typé comme ce Savoie rosé, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais et une touche épicée, tout en délicatesse. 

Annie et Alain Bosson
3 040, route des Allobroges
73310 Serrières-en-Chautagne
Téléphone :04 79 63 73 11
Email : alain.bosson@orange.fr
Site personnel : www.veronnet.com

Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine du bois de prédilection reste la région de l’Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts. C’est le frère et la sœur qui dirigent le domaine : viticulture pour Anne-Laure et vinification pour Jean-Michel. “2018 : un millésime hors normes, nous précise Jean-Michel Chartron. Après avoir fait ses réserves pendant l’hiver grâce à une météo pluvieuse, le cycle végétatif prend d’abord un peu de retard mais lorsque le soleil apparaît en Avril, la vigne rattrape son retard et même va prendre de l’avance. Les gelées de fin Avril nous pertubent mais heureusement, les dégâts sont limités. La floraison et la nouaison se déroulent dans des conditions idéales, nous entrons dans une période de canicule et quelques orages de grêle début Juillet n’affecteront pas les vignes qui continuent de se développer jusqu’à mi-Août et de terminer leur maturation. La vendange très saine commencera le 28 Août sous une météo idéale, chaque parcelle est récoltée à son apogée afin d’en garder toute sa fraîcheur, une belle acidité, une richesse en sucre, de la concentration, de la complexité, bref, tout est réuni pour atteindre la perfection. Les vins blancs, ont des arômes divers reflétant chaque terroir, ils sont frais, minéraux, équilibrés par une belle tension, la bouche est ronde et généreuse. Les vins rouges, très colorés, sont structurés et puissants avec des tanins délicats, fruités, harmonieux, vraiment exceptionnels. Ils se dégustent déjà très bien dans leur jeunesse avec gourmandise. Nos ventes en 2019 concerneront tous les 2017.“ On patiente avec ce formidable Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers Monopole 2016, marqué par son terroir, aux notes d’abricot frais, de narcisse et de pain brioché, gras mais très frais à la fois, de bouche bien équilibrée en acidité, d’une jolie finesse, harmonieux en finale. Le Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos de la Pucelle 2016, associe élégance et charpente, finesse et densité, un bien joli vin de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix. Le Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos du Cailleret 2016, n’a rien à lui envier, développant une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de fumé, de tilleul et de citron, tout en ampleur et distinction. Quant au Bâtard-Montrachet Grand Cru 2016, toujours d’une grande intensité aromatique, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, il mêle suavité et longueur, un grand vin très élégant, charmeur et riche. Il y a ce Chassagne-Montrachet Premier Cru blanc Cailleret 2016, un vin riche, au nez, des connotations subtiles de cerise, d’humus, associant puissance et distinction en bouche, aux tanins savoureux. Superbe Corton-Charlemagne Grand Cru blanc 2016, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, charmeur au palais avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin. Très agréable Puligny-Montrachet Premier Cru blanc Vieilles Vignes 2016, riche au nez comme en bouche, un très joli vin, rond et typé comme il se doit, qui sent bon le tilleul et la noix fraîche. Egalement le Rully blanc Montmorin, il dégage un nez où dominent les fruits mûrs et les fruits secs, un joli vin de bouche ample, réussi. Comme le Saint-Aubin Premier Cru blanc Murgers des Dents de Chiens 2016, alliant finesse et structure, de bonne bouche, qui fleure bon les amandes et le lis, ample. Le Santenay blanc Champs Perrier 2016, de jolie robe dorée, c’est un vin d’une belle nervosité persistante.

Jean-Michel et Anne-Laure Chartron
8 bis, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 99 19
Email : info@jeanchartron.com
Site personnel : www.jeanchartron.com

Paul FAHRER


Ce domaine familial constitué au fil du temps compte actuellement plus de 6 ha, repris par Jean-Yves Fahrer depuis 2009. La première mise en bouteille à la propriété date de 1950, et les premières bouteilles de Crémant d’Alsace sont élaborées à partir de 1980. Le vignoble situé principalement autour d’Orschwiller, est constitué de vieilles vignes de plus de 25 ans, sur plus de 60%. Belle réussite avec son Pinot Gris Vieilles Vignes 2015, aux arômes de noix fraîche avec des dominantes d’amande et de pêche en bouche, à la fois fin et charpenté, un beau vin typé, que l’on peut associer, notamment, avec un millefeuille de poireau et roquefort ou des escalopes de foie gras au pain d'épices. Joli Gewurztraminer Terroir du Haut-Kœnigsbourg 2015, de teinte délicatement dorée, aux notes discrètes de miel, de noix et de rose, qui allie fraîcheur et charpente, c’est un vin tout en arômes. Excellent Riesling Vieilles Vignes 2015, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, aux senteurs de noisette et de rose, il est puissant, tout en finesse d’arômes au palais. On poursuit avec le Pinot Gris Les Frênes 2016, raffiné, rond en bouche, avec des arômes de fruits secs et d’agrumes, un vin généreux, franc et bien typé comme le Gewurztraminer Coteaux du Haut Kœnigsbourg 2016, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense. Vous apprécierez également cet excellent Crémant d’Alsace blanc brut, de belle couleur, frais et fleuri, qui associe rondeur et persistance au palais, de mousse abondante et délicate, à déboucher aussi bien sur une tarte aux brugnons qu’avec un turbot sauce hollandaise, par exemple.

Jean-Yves Fahrer
3, place de la Mairie
67600 Orschwiller
Téléphone :03 88 92 86 57
Email : vins@paulfahrer.fr
Site personnel : http://paulfahrer.fr

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@wanadoo.fr
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Domaine dans la même famille depuis 1809, qui s?étend sur 230 ha d?un seul tenant (50 ha de vignes et 24 ha de cultures variées). La reconversion en culture Biologique s?est effectuée tout naturellement, les vins, depuis le millésime 2009, portent le label AB certifié Ecocert.
On se fait plaisir avec ce beau CDR-Villages Massif d?Uchaux rouge Grande Réserve 2015, 60% Grenache et 40% Syrah, intense, il est d?un beau rouge grenat, corsé, au nez complexe, riche et rond à la fois (11,50 €). Agréable CDR rouge Syrah 2016, à dominante de Syrah et un peu de Grenache, il est chaleureux, alliant couleur et matière, au nez à dominante de prune et d?humus, d?une jolie finale épicée, un excellent vin avec de la matière (7 €).
Le CDR rouge Tradition 2016, 80% Grenache, 10% Syrah et 10% Mourvèdre, aux notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, est excellent, puissant, savoureux, tout en bouche, et s?apprécie sur une daube de bœuf (8,20 €). Dans la lignée, ce CDR-Villages Massif d?Uchaux rouge Vieilles vignes 2015, 50% Grenache et 50% Syrah, au nez puissant (fraise des bois, humus...), un vin charnu et bien charpenté (17,90 €).
On propose aussi ce CDR blanc Viognier 2016, médaille d?Argent Paris 2017, bien rond, de bouche savoureuse, c?est un vin fin et vif, tout en fruité, à déboucher, notamment, sur une nage de poissons aux fèves fraîches ou une blanquette d'agneau à l'oseille (11,90 €). Ou encore ce très savoureux CDR-Villages blanc cuvée Thérèse 2013, cépage Viognier, de robe claire et brillante, un vin de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix, tout en nuances d?arômes (29,90 €).
La propriété est présente dans l'œnotourisme par le biais du festival Liszt en Provence. Les amateurs de piano romantique lèveront leur verre à la mémoire du compositeur Franz Liszt. Caveau de dégustation.

Gérard et Marc Français
1100, route de Sérignan
84100 Uchaux
Tél. : 04 90 40 62 38
Email : chateau.st.esteve@wanadoo.fr
www.chateausaintesteve.vin


Château AURIS


Le territoire d?Auris couvre, au total, environ 300 ha avec un vignoble de 40 ha entourant le site bâti et un bel ensemble collinaire arboré s?étendant en direction de l?est. Il s?appuie sur le flanc ouest du Massif de Fontfroide, lequel culmine à trois cents mètres d?altitude. Le nom même d?Auris renvoie à une histoire très ancienne, par référence à un patronyme romain, Auricus. Deux zones géologiques :
? La première est de nature colluvionnaire gréseuse sur le versant Nord du massif de Fontfroide. Ce terroir en coteaux peut profond est propice à la production de vins rouges racés et élégants. Son exposition permet une maturité plus lente que dans les autres terroirs plus ?chauds?? des Corbières. Les nuits fraîches succédant aux belles journées ensoleillées du midi en automne permettent une maturation optimale des baies pour des vins d?une grande finesse.
? De l?autre coté de la départementale 613, en contrebas du Château, la nature des sols est à dominante sablo argileuse. Plus bas et plus profonds, ces sols sont plus froids et donc plus prédisposés à la production de blanc et de rosé. Toutes les parcelles sont vinifiées à part, selon des processus adaptés à chaque cépage.
Cela explique ce remarquable Corbières blanc 2014 Bio (médaille de Bronze Paris 2015), au nez dominé par les fruits mûrs, le lis et les petits fruits secs, tout en finesse d?arômes, d?une belle longueur en bouche.
Le Corbières rouge A d?Auris 2014, de très bonne bouche, aux senteurs de cassis et de fraise des bois, mêlant couleur et matière, d?une jolie finale épicée, un vin d?excellente évolution. Le Corbières rouge Château d?Auris 2014, 50% Syrah, 30% Grenache et 20% Carignan, est de couleur intense, racé, aux tanins riches et soyeux à la fois, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, de bouche dense et fondue à la fois, à prévoir, notamment, sur des tripes à la languedocienne ou un agneau de lait au romarin.

Route du Massif de Fontfroide - CD 613
11100 Narbonne
Tél. : 04 68 45 16 85
www.chateau-auris.com


CHEURLIN-DANGIN


Implantée au Sud de la Champagne, la Maison Cheurlin-Dangin conjugue savoir faire et traditions depuis dix générations. Les vignerons de la propriété cultivent avec passion un vignoble composé de Pinot Noir, de Pinot Meunier et de Chardonnay. Ces cépages apportent au vin de Champagne une saveur et un bouquet uniques que la Maison Cheurlin-Dangin vous propose de découvrir dans sa gamme. Tous arrivés à parfaite maturité grâce à un vieillissement prolongé en cave, ces champagnes vous offrent subtilité et richesse aromatique?
Vous allez aimer comme nous ce Champagne cuvée Origance Millésimée, 40% Pinot Noir, 30% Pinot Meunier et 30% Chardonnay, où s?associent rondeur et distinction, très aromatique, épicé, un vin à la fois très fin et très structuré, d?une belle finale (31 €). La cuvée Christiane, Pinot Noir élevé en fût de chêne, où s?associent rondeur et distinction, très aromatique, épicé, un vin à la fois très fin et très structuré, d?une belle finale (21 €).
Le Blanc De Blancs cuvée Florence, 100% Chardonnay d?une belle harmonie, qui a des nuances de pomme et de fruits secs, de bouche crémeuse, c?est une cuvée suave, d?une bonne rondeur, de mousse abondante (25 €).
Pour la marque Champagne Comte de Cheurlin, en lutte raisonnée et sous garantie du label Terra Vitis, vignes de 35 ans en moyenne : Il y a le brut cuvée Réserve, 70% Pinot Noir et 30% Chardonnay, riche en arômes (fruits mûrs, pain brioché...), c?est un beau Champagne intense et savoureux, d?une finale parfumée et dense, mûre et crémeuse (19 €).

Thomas Cheurlin
17, Grande Rue
10110 Celles-sur-Ource
Tél. : 03 25 38 50 26
Email : contact@cheurlin-dangin.fr
www.cheurlin-dangin.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017

 



Domaine PERALDI


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château La CAMINADE


BORIE MANOUX


Philippe LECLERC


Domaine HAEGI


Francis BLANCHET


Mas de DAUMAS-GASSAC


Michel ARNOULD et Fils


Château La GALIANE


Domaine Guy ROBIN


Château La HAIE


Domaine METRAT & Fils


Château LAUDUC


Vignobles GONFRIER


Château La ROSE SARRON


Domaine André MATHIEU


Clos JEAN


Domaine SERGUIER


Domaine David SAUTEREAU


André DEZAT et Fils


Château CLOS des PRINCE


Domaine de TERREBRUNE


ELLNER


R. RENAUDIN


Château LESPAULT-MARTILLAC


André DILIGENT et Fils


Château FONBADET


Domaine du GRAND JAURE


MAS DU NOVI



DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU PONT LES MOINES


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE ALARY


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE GERARD TREMBLAY


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE DE LA RENAUDIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales